Mis à jour le 9 octobre 2022

En 2024, la Catho lève les voiles vers Le Vaisseau

La faculté de droit de l’Université Catholique de Lille déménagera à la rentrée 2024 dans le V-SO, le bâtiment cerné de verdure et d’eau pensé par l’architecte Jean Nouvel sur l’île Saint-Germain, récemment racheté par l’institution.
Le V-SO de Jean Nouvel, sur l'île Saint-Germain.

La Catho va bientôt faire ses cartons. L’Université Catholique de Lille, implantée rue Gabriel Péri, à Issy-les- Moulineaux depuis 2013 via sa faculté de droit, a racheté le V-SO (ou Vaisseau). Pour cette opération, l’institution a souscrit un emprunt à la Caisse des dépôts dont la Ville s’est portée garante. Un partenariat tripartite entériné lors d’une signature à l’occasion du congrès des maires d’Île-de-France, le 29 juin dernier. Christophe Bellon, vice-doyen et responsable du campus d’Issy, nous parle de ce projet.

Issy.com : Pourquoi la faculté de droit a-t-elle décidé de déménager ?
Christophe Bellon
: Nous sommes arrivés à notre capacité maximale sur le campus d’Issy, avec 950 étudiants. Il fallait donc que nous envisagions plus grand au vu de notre développement. Nous tenions particulièrement à rester à Issy-les-Moulineaux, qui est une ville agréable et dynamique, notamment sur les plans du numérique et de l’entreprise. Nous y avons donc concentré nos recherches, avec l’aide de la municipalité. Le V-SO est le bâtiment qui nous a le mieux convenu. Nous pourrons accueillir jusqu’à 1 800 étudiants, ce qui nous permettra de mieux répondre à la forte demande.

Qu’est ce qui fait l’attrait de votre faculté de droit ?
Nous proposons un accompagnement renforcé pour tous nos étudiants, avec, par exemple, des séminaires de méthodologie ainsi que des tutorats. Nos formations sont également professionnalisantes avec des stages obligatoires et grâce à des liens forts tissés avec le monde de l’entreprise. Nous proposons aussi des cours interactifs et innovants sur le plan pédagogique.

Une réunion publique s'est tenue le 7 juillet en présence d'André Santini, de Ioannis Panoussis, doyen de l'Université Catholique de Lille et de Christophe Bellon, vice-doyen.
Une réunion publique s'est tenue le 7 juillet en présence d'André Santini, de Ioannis Panoussis, doyen de l'Université Catholique de Lille et de Christophe Bellon, vice-doyen.

Sur le campus d’Issy, nous avons la particularité de proposer une licence européenne trilingue ainsi qu’un master franco-allemand. À la rentrée, nous allons inaugurer un nouveau master en droit, médiation et numérique, qui s’inscrit dans un projet d’école de droit et du numérique appelée « Le Studio ». Elle prendra son essor lors de notre installation au V-SO. Enfin, notre campus reste très familial, à taille humaine, ce qui est apprécié des étudiants.

Comment envisagez-vous le futur de la faculté dans le V-SO?
C’est un beau bâtiment, signé par un grand nom de l’architecture : Jean Nouvel. C’est aussi un immeuble très vitré, qui est ouvert sur l’extérieur, ce qui est important pour nous. Nous avons grandi en lien avec la ville, en interactivité avec les commerçants et les habitants, la municipalité et d’autres établissements d’enseignement supérieur comme l’école du Barreau de Paris située également à Issy-les-Moulineaux. Nous souhaitons poursuivre dans cette dynamique une fois
installés sur l’île Saint-Germain. C’est pourquoi nous tenons à remercier la municipalité, ainsi que l’ensemble des élus, qui ont su nous aider dans notre recherche et nous ont accordé une garantie pour notre emprunt.

Notre dossier spécial rentrée 2022