Publié le 5 novembre 2019

Les jardins partagés ont le vent en poupe!

Neuf parcelles de jardins partagés ont été inaugurées il y a quelques semaines dans l'éco-quartier des Bords de Seine. Mais concrètement, combien sont aujourd’hui attribuées sur la ville, et comment y accéder?

À Issy, trois sites de jardins partagés sont accessibles aux amoureux de la nature. Ce sont au total plus de 1 000 m² qui s’intègrent dans les 119 hectares d’espaces verts de la ville (60 hectares d’espaces verts publics et 60 d’espaces privés, soit un taux de végétalisation total de 28 %).

Comment ça marche ?

Ces jardins, qui sont collectifs, peuvent accueillir tout type de semis, dans le respect de la culture biologique : sans pesticides ni engrais chimiques. Une cabane de jardin permet de ranger les outils partagés entre les jardiniers, et un composteur y est également disponible.

Quels objectifs ?

Permettre aux habitants, d’abord, de se (ré)approprier leur territoire, tout en leur permettant de travailler sur une culture propre, mais également les inviter à développer les liens de proximité.

Jardin partagé

135 parcelles à Issy

Les trois sites de jardins partagés représentent 135 parcelles au total, un chiffre qui ne fait qu’augmenter depuis le tout premier aménagement sur la ville en 2011.

Il se situe dans le Jardin botanique, un parc perché en contrebas du boulevard Rodin par lequel il est accessible. Un moyen pittoresque de l’atteindre est aussi de gravir le chemin en escalier qui tire son nom d’une culture qui persiste encore sur les lieux, celle des vignes ; une dernière entrée se trouve sur un autre chemin isséen atypique, celui des Montquartiers.

Surplombant la ligne du RER C, le jardin offre un panorama inégalable sur la plaine d’Issy et au-delà sur la vallée de la Seine jusqu’au Mont Valérien. Havre de biodiversité, il est doté de nombreux arbres fruitiers, d’un « jardin de senteurs », d’un petit bassin, et développe une dimension pédagogique avec la présence de ruches et de nichoirs. C’est sur ce site qu’ont été aménagées 40 parcelles de jardins, de 10 m² chacune.

Dès son origine, ce projet s’est voulu intergénérationnel, et des parcelles étaient destinées à des candidats de moins de 30 ans, d’autres pour les plus de 50 ans, et les dernières pour la tranche d’âge intermédiaire. Moyennant un loyer de 50 euros par an, et pour une durée maximum de six ans, les bénéficiaires cultivent librement leur parcelle.

Le site du Fort d’Issy est composé de 86 parcelles, de 10 m² également et est géré par une association créée spécifiquement pour ce projet, « Les jardiniers du Fort ». Il fait partie des 44 000 m² d’espaces verts du quartier, aux côtés du verger et du jardin japonais ; signe fort de biodiversité, il accueillera des ruches à partir du printemps prochain.

Le dernier site a été aménagé au printemps dernier, dans l'éco-quartier des Bords de Seine, entre le chemin de Bretagne et le quai de la Bataille de Stalingrad (sente de Bretagne).

Une bande engazonnée parsemée d’arbres a été transformée en neuf parcelles supplémentaires de 16 m² chacune. De quoi permettre à de nouveaux jardiniers ou apprentis de se mettre au vert à deux pas de chez eux. Des parcelles seront aussi accessibles prochainement aux Epinettes. 

Retrouvez la démarche pour vous inscrire sur la liste d'attente pour les jardins partagés