Mis à jour le 25 février 2019

La data, c’est notre dada

Rapport financier interactif, réalisation des Conseils de quartiers, délibérations… La Ville mène depuis 2012 une politique active d’ouverture des données.

Les collectivités locales de plus de 3 500 habitants ont l’obligation de publier, dans un format ouvert et exploitable, leurs principaux documents administratifs ainsi que tous les documents revêtant un intérêt économique, social, sanitaire ou environnemental. Soucieuse d’avoir toujours un – voire deux – temps d’avance, la Ville d’Issy-les-Moulineaux a enclenché sa démarche de transparence et d’open data (données sur des informations d'intérêt général accessibles à tous) en 2012.

Les objectifs sont nombreux : stimuler la création d’applications mobiles innovantes, générer de nouvelles opportunités économiques pour l’écosystème entrepreneurial, faciliter le journalisme des données (le datajournalisme) mais aussi et surtout traduire de manière plus intelligible les actions publiques.

Ce besoin s’intègre dans la vision de smart city humaine et collaborative d’Issy-les-Moulineaux. Pour ce faire, la commune alimente en flux continu son portail open data, baptisé « Data Issy », qui connaîtra un lifting graphique au cours de l’année 2019. Elle a aussi lancé, dès 2014, un compte Twitter dédié – @data-issy – permettant de suivre la mise à disposition des données en temps réel.

Rendre l’open data accessible à tous

La singularité de la démarche d’Issy tient dans la volonté de démocratiser l’open data. En effet, en l’état, les fichiers « bruts » sont illisibles pour la plupart de non spécialistes. Pour les rendre accessibles au plus grand nombre, le portail open data a été éditorialisé et scénarisé avec des cartes, des graphiques, des chiffres clés, des galeries photos et des vidéos.

C’est notamment le cas pour le rapport financier, alimenté par l’open data et qui permet de comprendre plus facilement le budget et les mécanismes afférents. Consultable sur http://rapportfinancier.issy.com, disponible depuis 2012, il a été repensé l’an passé pour gagner en lisibilité et en pertinence. Les Isséens peuvent visualiser leur niveau d’endettement ou localiser rapidement les principales dépenses d’équipement. Le site Issy Sports lui aussi est conçu à partir des données en open data : il référence l’ensemble des clubs et les équipements sportifs de la ville (www.issysports.com/).

Pour chaque jeu de données, une API (sorte de code informatique « ouvert ») est automatiquement produite pour pouvoir facilement intégrer les données dans une application web ou mobile.

Data Issy propose aussi un open agenda où tous les événements de la Ville sont consignés et peuvent être repris sur n’importe quel service tiers.

Aujourd’hui, la démarche open data ne cesse de s’amplifier. L’open data permet aussi d’obtenir des informations plus « ludiques ». Il est aussi possible de consulter, par exemple, le top des prénoms donnés à Issy-les-Moulineaux en 2018.