Publié le 19 mai 2020

Des enfants d'Issy racontent leur ville en dessin animé

À l’initiative du CLAVIM et du CAUE 92 (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement), des enfants ont participé à un projet original de découverte de leur ville, en réalisant un court-métrage d'animation.
Image tirée du court-métrage "Carto(o)n-villes Issy-les-Moulineaux"

L’Atelier pédagogique du CAUE92 propose un stage aux classes des Hauts-de-Seine pour raconter leur ville dans un court-métrage d’animation en stop-motion, une technique de tournage de films qui consiste à obtenir une animation à partir d'objets immobiles (personnages en pâte à modeler, figurine articulée, etc.).

Cette expérience qui s'est déroulée pendant les vacances de février s’inscrit dans le cadre du projet Carto(o)n-Villes de l’Atelier pédagogique du CAUE 92 qui propose des actions de sensibilisation à l’architecture. Il permet aux enfants de mieux comprendre leur environnement, ses ressources et de s’initier à la création numérique.

Avec l’aide de quatre architectes, les enfants de l’accueil de loisirs élémentaire Jules Ferry ont conçu un film qui présente leurs lieux de vie et raconte leur ville d’hier, d’aujourd’hui et leurs souhaits pour demain.

Les enfants se sont d'abord interrogés sur leurs modes de vie actuels (déplacements, habitation, quartiers).

Ils se sont également penchés sur l’histoire du développement d’Issy, les monuments remarquables et les typologies architecturales. Les enfants ont choisi leurs lieux préférés (les parcs, les lieux sportifs), les endroits selon eux les plus connus de la Ville (la Tour aux figures, l’hôpital, le Fort).

Pour eux, leur ville est une ville qui bouge. Ils apprécient notamment pouvoir se déplacer à pied, les grands parcs et les nombreuses animations.

La ville de demain

Les enfants ont ensuite imaginé la ville idéale de demain ! Ils ont créé les personnages et les paysages de leur histoire qu’ils ont animée et filmée en stop-motion pour produire un dessin animé.

Parcours de santé sur tout le territoire, installation d’une cité de l’écologie pour « ne plus salir la ville », moyen de déplacement en hauteur et rapide et des journées festives « rue pour tous » pour s’amuser ensemble et en douceur... les enfants ont imaginé une ville haute en couleurs dans le paysage francilien !

Marqués par l’histoire de leur ville, les enfants souhaitent qu’elle soit innovante dans le domaine de la santé et de l’environnement.