Mis à jour le 8 octobre 2021

Les pompiers d’Issy-les-Moulineaux à la pointe de l’innovation

Spécialisée dans le traitement des sinistres difficiles d’accès et complexes, la caserne de pompiers d’Issy-les-Moulineaux est la seule à posséder un robot d’extinction qui a notamment servi à maitriser l’incendie de Notre Dame de Paris.

Les 45 sapeurs-pompiers de Paris, militaires, qui composent la caserne d’Issy-les-Moulineaux interviennent quotidiennement sur l’ensemble du territoire du Grand Paris. Pour lutter contre les incendies, ils sont aidés d’un outil révolutionnaire : REX, le robot d’extinction. Créé par la société Sharck Robotics de La Rochelle, REX est arrivé en 2015 à Issy-les- Moulineaux. Il est équipé d’une caméra thermique pour être téléguidé à plusieurs centaines de mètres, de chenilles pour gravir des escaliers sans aucune difficulté, d’un bélier pour déplacer pierres ou véhicules. Son canon à eau, relié directement au tuyau à incendie, permet d’éteindre les feux sur son passage. Ce robot unique en son genre permet de mieux maîtriser les sinistres tout en sécurisant les pompiers eux-mêmes.

Des pompiers d’élite

La caserne d’Issy-les-Moulineaux abrite également le groupe d’exploration longue durée (GELD).
Considéré comme l’élite des sapeurs-pompiers, aux capacités physiques importantes, le GELD a pour spécificité d’intervenir sur des sinistres particulièrement dangereux et complexes comme par exemple lorsqu’ils se produisent dans des galeries souterraines (tunnels), des parkings de grande profondeur ou des édifices de grande hauteur. Ils sont alors amenés à utiliser des équipements très spécifiques comme les Appareils Respiratoires Isolants à Circuit Fermé qui vont permettre d’évoluer dans des environnements irrespirables. Avec de telles spécificités, les pompiers de la caserne d’Issy seraient en première ligne sur des événements qui se produiraient dans le futur Grand Paris Express.

Engagez-vous

La Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris en général et la caserne d’Issy en particulier recrutent (1200 postes à pourvoir en ce moment). Tous mentionnent la qualité exceptionnelle de la formation qu’ils reçoivent et l’expérience humaine incomparable de leur quotidien. Les journées sont denses avec quatre heures de sport et deux heures de manoeuvre tous les jours, en plus des interventions. Cela explique, en partie, le niveau d’excellence de ces hommes hors-norme dont la vie est consacrée à sauver la nôtre. Merci.