Publié le 4 septembre 2021

🥇 La délégation isséenne remporte une médaille supplémentaire aux Jeux Paralympiques

Alors que les Jeux Olympiques de Tokyo ont déjà permis à trois sportifs isséens de revenir avec une médaille, Trésor Makunda est allé chercher une récompense supplémentaire aux Jeux Paralympiques.
© CNOSF

Après les Jeux Olympiques, c'est au tour des Jeux Paralympiques de se dérouler actuellement à Tokyo, et jusqu'au 5 septembre. Trésor Makunda et son guide Lucas Mathonat ont brillé lors de la finale du 400m, remportant une très belle médaille de bronze ! Nantenin Keita, qui est elle aussi engagée sur la distance du 400m, disputera les séries le jeudi 2 septembre. Et si elle se qualifie pour la finale, celle-ci se disputera le samedi 4 septembre. 

Trésor Makunda et Lucas Mathonat en bronze aux Jeux Paralympiques
Florent Pervillé

Nantenin Keita, elle aussi pensionnaire de l'Avia Club et engagée sur le 400m aux Jeux Paralympiques, n'a malheureusement pas conservé son titre obtenu à Rio, et termine à la 4e place de la finale. 

Retour les Jeux Olympiques

Concernant les Jeux Olympiques, ils sont donc trois sportifs d'Issy-les-Moulineaux à avoir connu le bonheur des podiums et des médailles. 

Sacré champion olympique en fleuret par équipe, avec ses coéquipiers Enzo Lefort, Julien Mertine et Erwann Le Pechoux, Maxime Pauty, a brillamment contribué à la première médaille d’or pour le fleuret français par équipes depuis les JO de Sydney, il y a vingt ans.

Après un titre de champion d’Europe et de vice-champion du monde, ce titre olympique ne fait que confirmer la montée en puissance de la carrière de l’enfant d’Issy, très attaché à sa ville et à son club, comme il l’a rappelé dans un message de remerciements, envoyé à André Santini avant son départ pour Tokyo: "Il y a maintenant trois ans, vous preniez la décision de soutenir de manière considérable le jeune sportif que j’étais, qui souhaitait vivre de son sport pour atteindre ses rêves d’enfant devenus ses objectifs. Cette décision, et le soutien de la ville d’Issy-les-Moulineaux, votre soutien, ont changé ma vie. […] J’ai eu la chance d’avoir une ville et un club qui m’ont apporté tout ce dont un escrimeur a besoin pour atteindre ses objectifs. Le reste, maintenant, tient de ma responsabilité et je vais tout mettre en œuvre pour faire briller au maximum les couleurs de mon pays et de ma ville lors de ces Jeux Olympiques." Mission accomplie. 

Maxime Pauty n’est pas le seul escrimeur du club isséen du “cercle des mousquetaires” à avoir brillé au Japon : son coéquipier en club, le tchèque Alexander Choupenitch revient avec une médaille de bronze en poche, obtenue celle-ci sur l’épreuve de fleuret en individuel face au Japonais Shikine.

Derrière ces escrimeurs de haut niveau, il y a les entraîneurs du club du Cercle des mousquetaires. Pour Maxime Pauty, arrivé au club à l’âge de 5 ans, il y a eu la famille Dumont : Brigitte, vice-championne olympique par équipes au fleuret à Montréal en 1976 et fondatrice du Club isséen ; Anne Dumont, Présidente du Club, et Edouard Dumont, son directeur sportif et maître d’armes, qui “façonne” notre champion - et d’autres actuels et en devenir - depuis de nombreuses années, comme il transmet sa passion pour l’escrime au club comme dans les écoles de la Ville d'Issy-les-Moulineaux. "Les couleurs et les valeurs de notre pays ont été fièrement défendues, et les Isséennes et les Isséens sont fiers d’avoir un club sportif de votre niveau sur la commune” a souligné André Santini dans son message de félicitations à Anne Dumont, en annonçant qu’une cérémonie officielle permettra prochainement de saluer ces exploits.

Issy-les-Moulineaux était également représentée par plusieurs handballeuses : Laura Flippes, Catherine Gabriel (qui était dans le groupe en tant que remplaçante) pour la France, et l’espagnole Lara Gonzalez. Si l’Espagne n’a pas dépassé le niveau des matchs de poule, Laura Flippes a décroché l’or olympique avec ses coéquipières de l’équipe de France, après une victoire face au Comité Olympique Russe en finale, 30 à 25. 

Enfin, André Santini a tenu à féliciter Philippe Crochard, Président des Pistoliers d’Auteuil, le club de tir d’Issy-les-Moulineaux, pour la médaille d’or en tir rapide remportée par Jean Quiquampoix, maréchal des logis-chef à la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale (DGGN), dont le siège est à Issy-les-Moulineaux. Philippe Crochard était en effet Président de la Fédération Française de Tir jusqu’en février dernier.

Même si les autres sportifs isséens n’ont pu aller jusqu’au bout de leurs rêves (Emilie Morier au triathlon, Stefani et Gabriela Stoeva au badminton), leur sélection pour participer aux Jeux Olympiques de Tokyo illustre le dynamisme du sport à Issy-les-Moulineaux.