Publié le 3 juillet 2021

Des lectures isséennes pour l’été

Issy-les-Moulineaux regorge de talentueux écrivains, essayistes et romanciers. De l’autobiographie au livre photo en passant par l’essai ou le roman historique, focus sur les derniers ouvrages parus, à dévorer sans modération pendant l'été.

La BD

La psychologue spécialiste du jeune enfant Héloïse Junier accompagnée de l’illustrateur Christophe Besse mettent à l’honneur la bande dessinée avec leur ouvrage Ma vie de bébé, première du genre à décrypter les comportements des jeunes enfants en mêlant humour et données scientifiques. On y suit les aventures du tout-petit Noha, depuis ses dernières minutes dans le ventre de sa mère jusqu’à son premier jour d’école maternelle.

Jean-Baptiste Merlino, dessinateur aquarel - liste isséen, à qui la Ville a déjà consacré plusieurs expo sitions est l'auteur d'un ouvrage illustré  : La rue d'la Dé. André Santini en a signé la préface : « Je n’ai pas connaissance d’une rue dans ma ville d’Issy-les-Moulineaux qui ait sur créer un attachement historique collectif et fédératif plus fort que la Rue de la Défense. » Né rue de la Défense à Issy, en 1938, l’illustrateur a été élevé par ses grands-parents paternels. Il a vécu toute sa jeunesse dans cette rue, entouré de chaleur et d'amitié, dans un environnement riche en mixité culturelle. Il lui est resté en mémoire quelques images qu'il a souhaité partager avec le lecteur à travers cet album. Cette bande dessinée s’adresse à toutes celles et tous ceux qui ont vécu une jeunesse heureuse malgré une époque difficile.

Le Roman

Lauréat du Festival du premier roman de Chambéry 2018 pour Je suis un tueur humaniste, le livre de David Zaoui ressort en format de poche sous le titre  Le tueur humaniste. Il y raconte l’histoire de Babinsky, tueur à gages mais humaniste, mettant un point d'honneur à son job de liquidateur : rendre heureuses ses futures victimes avant de les tuer.

Katia Blas écrit son premier roman Dans la peau d’Alyssa en s’inspirant de la vie de l'héroïne du même nom, une jeune femme rencontrée au temps où l’autrice était administratrice d’une association d’insertion. Mariée en deux mois de temps par son père, alors qu’elle ne pense encore qu’à jouer, mère à 15 ans, elle doit fuir son premier époux alcoolique et violent. Ce roman est une lutte contre l’isolement que l’écrivaine décrit si bien.

Le 6 mai dernier paraissait le cinquième roman de Caroline Grimm Ma double vie avec Chagall aux éditions Héloïse d'Ormesson. Ce roman documenté relate la vie de Marc Chagall à travers la voix de sa femme Bella et nous fait partager la genèse, la joie, les sources d'inspiration des œuvres de Chagall de Vitebsk à Paris en passant par Berlin, Moscou et New York.

Dans sa biographie Napoléon à la plage - Un stratège dans un transat, Richard Fremder présente Napoléon dans son rapport à la stratégie économique, politique, amoureuse mais aussi à sa mort et à sa dimension légendaire. L’auteur nous en apprend plus par le biais de cette collection et avance des thèses peu explorées, comme celle qui donne l’économie pour cause de sa perte et non la guerre

Dans le livre qu’elle a publié en mai 2021 aux éditions Bréal, Tania Sanchez traite 100 sujets de culture générale aux intitulés souvent surprenants comme «  Le Dimanche  », «  Vendre son âme au diable  » ou «  On s’habitue à tout ». Ce livre est parfait pour les étudiants qui préparent des concours, mais il s’adresse également au grand public, qui peut picorer ces sujets pour affûter son esprit.

Les Beaux Livres

Au nom de l'arbre de Sylvain Tesson est un livre de photographies édité en partenariat avec la Fondation Yves Rocher. Tous les droits de ce livre sont reversés à la Fondation Yves Rocher pour la reforestation et permettent la plantation de 5 arbres pour chaque exemplaire vendu. Véritable éloge de l’arbre, ce livre leur rend hommage et montre, par des exemples concrets, comment replanter intelligemment, selon les besoins spécifiques de chaque région.

En février paraissait Catherine Feff, La Saga. Ce beau livre est à découvrir telle une rétrospective de 300 pages de photos, une célébration de 35 ans de la carrière de cette artiste française spécialisée dans le grand format. De la bâche au chevalet, en passant par le mur, les lecteurs découvrent notamment, au fil des images, les prémices d’une pionnière en matière de toiles événementielles. Des œuvres pénétrantes et monumentales qui permettent de s’évader du quotidien, d’oublier la monotonie du réel.