Publié le 29 juillet 2020

Dapaong : une nouvelle dynamique à la production de spiruline

Le Comité de Jumelages d’Issy va participer au financement de la construction d’un abri à Dapaong, notre ville jumelle togolaise, pour protéger la production de spiruline, une micro-algue d'eau douce pour lutter contre la malnutrition.
Bassins de spiruline à l'Hôpital Pédiatrique Yendube

Dapaong se trouve à l’extrémité nord du Togo, à 35 km de la frontière burkinabaise. Depuis de nombreuses années, le Comité de Jumelages soutient l’hôpital pédiatrique Yen Dube, géré par des sœurs hospitalières. Parmi les défis de cette structure : soigner un maximum d’enfants et lutter contre la malnutrition à travers notamment la production de spiruline. 

Particulièrement riche en nutriments (protéines, acides gras essentiels, minéraux…) et efficace pour le renforcement du système immunitaire, la spiruline est une micro-algue d’eau douce, utilisée dans de nombreux pays pour lutter contre la malnutrition. Yendubé en produit depuis 1997.  

Un projet en 3 phases 

L’administration gratuite de la spiruline n’a pas permis le renouvellement des installations depuis sa création. La protection du site permettrait de produire de la spiruline en quantité suffisante pour les patients mais aussi de constituer une petite source d’autofinancement pour la pédiatrie grâce à une production toute l’année et à pleine capacité.

Ce chantier immense mais néanmoins indispensable comporte 3 phases : 

  • La construction d’un abri couvrant les 5 bassins de culture avec un toit partiellement translucide, empêchant ainsi la pluie, la poussière et les débris transportés par le vent de contaminer les cultures 

  • La réhabilitation des 5 bassins de culture avec de nouveaux panneaux moustiquaires et de nouvelles roues à aubes 

  • Le renouvellement des meubles et du matériel de séchage et conditionnement de la spiruline   

Si les deux derniers points sont déjà budgétés sur les fonds propres de l’hôpital, la construction de l’abri, qui représente près de 85 % du coût du projet, reste encore à financer.

Afin d’aider nos partenaires, le Comité de Jumelages subventionnera la construction de cet abri à hauteur de 50 %.