Mis à jour le 18 février 2019

La mission handicap du CCAS : aides et infos pratiques

Quelles sont les aides et les infos pratiques ?

Sous conditions de ressources et d’invalidité, le CCAS verse une aide financière ponctuelle aux personnes handicapées ne pouvant faire face à des dépenses d’équipement de matériel spécifique, et autres besoins exceptionnels liés à leur handicap.

Renseignements au Centre Communal d'Action Sociale
47, rue du général Leclerc
Tél. : 014 123 8650

 

Aides de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH)

La MDPH délivre différents types de prestations sociales. Créée par la Loi du 11 février 2005, elle est chargée de l’accueil et de l’accompagnement des Personnes Handicapées et de leurs proches.

Le CCAS vous accueille de 8h30 à 18h00, du lundi au vendredi, pour vous remettre les dossiers de demande, et vous aider à les remplir.

 

 

Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

 

La PCH vise à permettre à la personne handicapée de faire face aux conséquences du handicap dans sa vie quotidienne, en prenant en compte ses besoins, ses attentes et son projet de vie.
La demande de prestation est évaluée par l’équipe pluridisciplinaire de la MDPH, accordée par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) et versée par le Conseil général. Elle couvre les besoins en aides humaines, aides techniques, aménagements du logement, aménagements du véhicule, aides animalières, et aides spécifiques / exceptionnelles (frais d’entretien, frais paramédicaux non remboursés par l’assurance maladie).

Peuvent y prétendre les personnes handicapées âgées de moins de 60 ans, ou entre 60 et 75 ans reconnues handicapées avant l’âge de 60 ans, résidant dans les Hauts-de-Seine depuis plus de trois mois.

 

 

Allocation Adultes Handicapés (AAH)

 

L’AAH vise à assurer un revenu d’existence versé par l’Etat aux personnes handicapées, pour faire face aux dépenses de la vie courante. Elle est attribuée à toute personne âgée de 20 ans et plus, atteinte d’une incapacité permanente égale ou supérieure à 80 % (ou de 50 % à 79 % en cas d’impossibilité de se procurer un emploi) et résidant de façon stable sur le territoire métropolitain.

Il est possible de bénéficier d’un complément d’AAH si la personne :
- Possède un taux d’incapacité au moins égal à 80 %
- Bénéficie de l’AAH à taux plein ou en complément d’une pension vieillesse, invalidité ou d’une rente d’accident du travail
- A moins de 60 ans
- A une capacité de travail inférieure à 5 % déterminée par la CDAPH
- N’a pas de revenus professionnels depuis au moins un an à la date de la demande et n’exerce pas d’activité professionnelle
- Habite un logement indépendant

A partir de 60 ans, l’AAH n’est plus versée. Elle est remplacée par une pension ou un avantage vieillesse. Seuls les bénéficiaires atteints d’une incapacité permanente d’au moins 80 % peuvent conserver une partie de l’AAH, lorsque la retraite qu’ils perçoivent à partir de 60 ans est inférieure à ce montant.

 

 

Allocation d’Education pour l’Enfant Handicapé (AEEH)

 

L’AEEH est une prestation familiale destinée à compenser en partie les frais supportés par la prise en charge d’un enfant handicapé (frais d’éducation et de soins).

Sont bénéficiaires les familles ayant un enfant de moins de 20 ans dont l’incapacité permanente est d’au moins 80 %, ou, si son taux d’invalidité est compris entre 50 % et 80 %, qu’il fréquente un établissement spécialisé ou si son état exige le recours à un service d’éducation spéciale ou des soins à domicile.

L’AEEH cesse d’être versée au 20ème anniversaire de l’enfant. Elle peut alors être relayée par l’Allocation aux adultes handicapés (AAH).

 

La Carte Mobilité Inclusion

 

La CMI permet de bénéficier de certains droits, notamment dans les transports.

Il existe 3 CMI différentes :

  • CMI stationnement
  • CMI priorité
  • CMI invalidité

La carte mobilité inclusion (CMI) a pour but de faciliter la vie quotidienne des personnes en situation de handicap et de perte d'autonomie. Elle est accordée sous conditions et permet de bénéficier de certains droits notamment dans les transports. Elle remplace progressivement depuis le 1er janvier 2017 les cartes d'invalidité, de priorité et de stationnement. La CMI n'est pas délivrée aux invalides de guerre qui conservent le bénéfice de la carte de stationnement.

 

 

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

 

Cette reconnaissance donne une priorité d’accès à diverses mesures d’aides à l’emploi et à la formation, et permet notamment au travailleur de bénéficier du réseau de placement spécialisé UNIRH (Cap Emploi), du SAMETH (Service d'Appui au Maintien dans l'Emploi des Travailleurs Handicapés) et des aides de l’AGEFIPH (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) ou du FIPHFP (Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique).

 

Elle donne également, outre l’accès aux entreprises classiques ou à la fonction publique, la possibilité d'être orienté par la CDAPH vers des Entreprises adaptées (EA) ou des Etablissements ou services d’aide par le travail (ESAT, ancien CAT).

 

 

Comment bénéficier de ces aides ?

 

Pour disposer des aides délivrées par la Maison Départementale des Personnes Handicapées, vous pouvez vous rendre au CCAS où le personnel d'accueil vous remettra le (ou les) dossier(s) à remplir. Il est disponible pour vous aider dans cette démarche.

 

Le CCAS peut aussi se charger de transmettre le dossier de demande à la MDPH, et de vous faire part de la réponse apportée par celle-ci.

 

MDPH 92
2 rue Rigault
92016 NANTERRE

Site internet de la MDPH : http://mdph-92.action-sociale.org

CCAS - 1er étage du Centre Administratif Municipal
47 rue du Général Leclerc
Renseignements au 014 123 86 50

 

 

En cas de besoin

Contacter un travailleur social de la Mission Handicap

Une Conseillère en Economie Sociale et Familiale (CESF) exerce à la Mission Handicap du CCAS.

Celle-ci travaille sur le maintien à domicile des personnes, sur l’ouverture de leurs droits, le suivi administratif, et assure la coordination entre les différents intervenants (aide à domicile, personnel médical, MDPH, tuteurs/curateurs,...).

En cas de besoin, les Isséens en situation de handicap de moins de 60 ans* peuvent la contacter au 014 123 8650.

 

* les Isséens de plus de 60 ans doivent s'adresser à l'Espace Seniors.