Mis à jour le 8 mars 2019

Tribune de la majorité municipale

Tribune parue dans Point d’Appui

Tribune de novembre 2019

L’éternelle jeunesse isséenne !

Au-delà du label « Ville amie des enfants » qui nous est décerné depuis 2003 et la reconnaissance apportée aux multiples actions entreprises, Issy-les-Moulineaux soigne sa jeunesse en accordant une place privilégiée aux enfants et aux adolescents, convaincue de l’enjeu majeur que constituent leur éducation et leur épanouissement individuel pour notre société.

Nous sommes désormais 70 000 Isséens, avec de nombreuses familles venues s’installer sur notre territoire pour offrir à leurs enfants un cadre de vie agréable et adapté.
C’est la raison pour laquelle notre municipalité maintient son haut niveau d’investissement en faveur de la politique jeunesse, avec des moyens répartis entre l’éducation, l’animation, la culture, la prévention, le social ou encore la santé.

Moduler et individualiser l’accompagnement des enfants
Très tôt et tout au long de leur enfance, la Ville se mobilise pour accompagner nos jeunes dans leur cheminement vers l’âge adulte. Cette action prend forme par l’intermédiaire de multiples activités divertissantes, sportives, citoyennes, philosophiques et même architecturales, à travers le lancement des ateliers des Petits Archis qui invitent les enfants à conceptualiser de manière ludique la ville, son espace et sa composition.

Nous collaborons étroitement avec l’Éducation nationale pour épauler les élèves isséens dans leur apprentissage. Par l’intermédiaire de nombreux dispositifs, tels que l’aide aux devoirs, les classes aux programmes aménagés ou le Livret Expérimental d’Issy-les-Moulineaux, nous cherchons à valoriser chaque enfant à partir de son potentiel, de l’orienter dans la voie qui lui permettra de réussir et d’éviter le décrochage scolaire.

Cette vigilance portée sur les situations individuelles, qui consiste à ne laisser aucun enfant sur le bord de la route, est corrélée à notre action de prévention socio-éducative et de sécurité locale. La lutte contre l’absentéisme et la délinquance procède de cet appui constant afin de proposer aux jeunes des activités offrant épanouissement, socialisation et émancipation, tout en favorisant le dialogue grâce à nos animateurs, éducateurs et médiateurs du CLAVIM, dont l’action déterminée et déterminante a une nouvelle fois été saluée par les familles à travers les dernières enquêtes de satisfaction (près de 90 % de satisfaction pour les accueils de loisirs en général et 97 % de satisfaction pour la préparation et l’organisation des séjours de vacances).

Pour accompagner positivement l’évolution de cette jeunesse et encourager le développement d’une sensibilité culturelle, notre ville bénéficie d’un important réseau de proximité, avec des équipements publics de qualité tels que nos Maisons de quartier, l’Espace Jeunes Anne Frank, les médiathèques et ludothèques, l’Entrepont – lieu incontournable des musiques actuelles – ou encore le Temps des Cerises, récemment labellisé dans le cadre du réseau Micro-Folie avec sa programmation autour de la culture et du numérique.

Le bien-être de nos jeunes passe également par l’attention portée à leur santé. Là encore, plusieurs structures municipales sont à leur disposition, comme l’Espace Santé Jeunes qui propose des consultations anonymes gratuites et l’Espace Andrée Chedid qui, outre sa programmation philosophique et poétique, héberge notamment le Centre d’Accueil et de Soins pour les Adolescents et la Maison des Adolescents des Hauts-de-Seine.

Éducation citoyenne et ouverture au monde
L’éveil à la citoyenneté est également un objectif crucial, en faisant de nos jeunes des acteurs à part entière de la Cité en leur permettant de siéger au Conseil Communal des Jeunes et au Conseil Local de la Jeunesse. Les divers projets pédagogiques dans le cadre du cycle mémoire et citoyenneté ou autour du lien armée-nation, en partenariat avec nos unités militaires filleules, sont autant de manières d’aborder ces questions civiques.

Enfin, dans une ville où la culture, les valeurs d’humanisme, de solidarité et de partage, tiennent une si grande place, les opportunités sont multiples pour inciter à la créativité et faire découvrir les formidables richesses de l’ouverture au monde.

Il en va ainsi des initiations linguistiques ou des échanges éducatifs internationaux dans nos villes jumelles, où tout est mis en oeuvre pour former des citoyens éclairés.

Avec l’arrivée de l’école Françoise Giroud dans le Coeur de Ville, qui consacrera de larges temps à la biodiversité et à l’étude des médias, et l’ouverture prochaine d’un établissement socio-culturel dans le quartier des Epinettes, nous réaffirmons avec force que la réussite et le bonheur de chacun de nos jeunes isséens reste une ambition collective, persuadés qu’en leur offrant les meilleurs atouts, ils seront aptes à remporter tous les défis et réinventer le monde de demain.

 

La majorité municipale