Mis à jour le 8 mars 2019

Tribune de la majorité municipale

Tribune parue dans Point d’Appui n°533 – mai 2019.

Issy bat le coeur de l’Europe

Entre les murs et l’ouverture, Issy-les-Moulineaux a fait son choix !

À la veille d’échéances électorales majeures pour l’avenir du continent ; alors que les questions liées à son avenir et à son héritage sont clairement
en suspens, notre Ville a été l’une des premières à activer le levier de la coopération décentralisée afin de donner corps à une Europe du quotidien.
 

Un engagement initié il y a plus de 60 ans
Prenant appui sur l’élargissement progressif de l’Union européenne, Issy a su accompagner cette dynamique en montrant la voie de collaborations
réussies entre collectivités locales de plusieurs États membres. C’est ainsi que nous célébrons cette année nos 40 ans de jumelage avec Frameries
(Belgique), avant de rajeunir l’an prochain pour les 30 ans de notre coopération avec Pozuelo de Alarcón (Espagne).

Bien auparavant, notre Ville aura été moteur dans la réconciliation franco-allemande en nouant dès 1954 un jumelage avec la commune de Weiden (Allemagne), 3 ans avant la constitution de la Communauté Économique Européenne. Cet acte hautement symbolique qui manifestait la volonté de nos populations d’avancer ensemble au sortir de la guerre trouve sa traduction contemporaine dans nos multiples échanges culturels, éducatifs et sportifs.

En dépit des profonds bouleversements intervenus dans l’espace européen, dont le Brexit apparaît comme une bien triste illustration pour nos amis d’Hounslow (Royaume-Uni) avec lesquels nous sommes jumelés depuis 1982 et qui s’étaient majoritairement prononcés pour le maintien dans l’Union européenne, nous défendons une vision d’ouverture à rebours de l’euroscepticisme et des nationalismes.

Malgré l’arrivée au pouvoir de gouvernements populistes en Hongrie, en Pologne, ou encore chez nos compagnons de Macerata (Italie) avec quinous affichons 37 années de jumelage, l’engagement de notre municipalité demeure indéfectible dans l’animation de ces partenariats fructueux.

En privilégiant des villes situées dans des pays frontaliers de la France et dotées de particularismes régionaux très divers, nous faisons le choix de donner un sens à l’Europe.

Une Europe ancrée dans la réalité
À notre manière et avec humilité, notre équipe contribue à faire avancer l’idée européenne, à démontrer que ce qui nous rapproche est infiniment plus important que ce qui nous sépare. Français, Allemands, Italiens, Anglais, Belges, Espagnols… nous sommes tous dépositaires d’un héritage pluriséculaire qu’il nous revient de faire fructifier.

À l’heure où l’Europe est conspuée en bouc-émissaire de tous nos maux, alors que c’est bien souvent par manque d’Europe qu’ils n’ont pu être pansés, soyons conscients que les politiques communautaires s’illustrent aussi à travers les fonds alloués pour l’entretien de nos routes, la rénovation de nos lycées ou encore le déploiement des infrastructures numériques.

Pour reprendre ce dernier exemple, notre commune participe notamment à des dispositifs innovants à dimension européenne, comme avec le consortium So Mobility qui vise à optimiser les déplacements urbains. Issy-les-Moulineaux est une commune ouverte sur l’international, une ville humaniste qui croit aux vertus du partage et de l’échange, qui s’applique à ériger des ponts entre les générations et à répondre à l’appel des grands rendez-vous démocratiques.

Des élections européennes aux multiples enjeux
Le 26 mai, nous serons appelés à désigner pour 5 ans nos représentants au Parlement européen lors d’élections aux implications considérables.

Trente ans après la chute du mur de Berlin et la fin de la Guerre froide, l’Europe a échoué à donner un nouvel élan à la construction européenne. Face à son manque d’audace et d’ambitions, elle est devenue pour beaucoup d’entre nous une réalité confuse et abstraite. Transition écologique, protection sociale, gouvernance démocratique, gestion des flux migratoires… Sans idéalisme mais avec pragmatisme, il est désormais impératif de bâtir une Europe au carrefour du monde pour que les multiples chantiers d’aujourd’hui soient convertis par les grandes réalisations de demain.

Soyez-en assurés, faire le choix de l’isolement et de la division serait une utopie coûteuse et irresponsable. Face à la tentation du repli, privilégions un sursaut démocratique en faveur d’une Europe conquérante et audacieuse !

À travers une importante mobilisation des Françaises et des Français, c’est là un message d’espoir que nous adresserons au monde entier.

 

 

 

 

La majorité municipale