Mis à jour le 8 mars 2019

Tribune de l'opposition municipale Issy pour tous

Tribune de mai 2019.

Tribune de mai 2019

Espérance…. de vie

L’espérance de vie s’allonge mais l’adaptation des moyens à mettre en œuvre pour accompagner les seniors sur la dernière ligne droite pose questions.

Si les frais de séjour en établissement, pourtant élevés, ne permettent pas aux résidents d’être entretenus suivant les règles d’hygiène élémentaires, leurs familles peuvent, à juste titre, s’interroger.

Le personnel, insuffisamment formé et en sous-effectif, subit, au même titre que les résidents, les effets agressifs d’un rythme insupportable.

Ainsi les personnels de l’Ehpad Lasserre, rue Séverine à Issy les Moulineaux, sont actuellement mobilisés et exposent leurs difficultés à accomplir leurs taches « au pas de course ». Humanité et respect de la dignité devraient être au cœur de l’accompagnement des seniors résidents en maison de retraite. Mais les conditions ne sont pas requises. Par exemple les malades d’Alzheimer de cet établissement, qui sont au nombre de 44, ne disposent que de 4 soignants !

Il est temps que la ville d’Issy, (Le Maire est Président du conseil d’administration de l’Ehpad Lasserre) s’en mêle et conçoive un plan d’action (recrutement et formation des personnels) afin d’offrir à ses ainés la meilleure fin de vie possible.

 

Laurent Thibault, issy-eelv.fr, Conseiller municipal, liste Issy pour tous, une ville humaine, durable, citoyenne

Tribune de juin 2019

Machine à voter, piège à …

Encore une fois et ce, depuis 12 ans, une élection organisée à Issy-les-Moulineaux aura eu lieu avec des machines à voter. Pour quel bénéfice ?
Pas celui de la démocratie !
Avec 34 listes présentes aux élections européennes du 26 mai dernier, le mode de vote par machine adopté par la municipalité est plus que jamais inadapté. Comment repérer son bulletin de vote sur un écran parmi les 35 présentés (bulletin blanc compris) ?
Pour une vitesse de dépouillement accélérée localement, combien d’inconvénients majeurs :
• Pas de garantie à l’heure du « hacking » professionnel, d’absence de manipulation des résultats,
• La machine tient lieu à la fois d’urne et d’isoloir. Il n’y a plus qu’un seul isoloir par bureau, ce qui ralentit considérablement le vote,
• Pression psychologique de la file d’attente sur l’électeur hésitant,
• Suppression du moment de partage civique que représentait le dépouillement par des électeurs volontaires.
Dans une époque de faible mobilisation, ne décourageons plus les électeurs ! Plutôt une heure de dépouillement citoyen, qu’une heure dans une file d’attente.
Revenons à une organisation traditionnelle du vote dès la prochaine élection municipale en mars 2020 et pour la nouvelle mandature !
 

Laurent Thibault, issy-eelv.fr, Conseiller municipal, liste Issy pour tous, une ville humaine, durable, citoyenne