Mis à jour le 8 mars 2019

Tribune de l'opposition municipale

Tribune parue dans Point d’Appui n°533 – mars 2019.

Arrangements et "petits meurtres" entre amis !

Quel étrange et morose hiver. Un des traits communs de la contestation « gilets jaunes », par ailleurs très multiforme, est sans doute la méfiance et le rejet d’une certaine élite politique. Et en effet de ma modeste place d’opposant municipal, je suis spectateur de ce jeu de dupe : Grand débat d’obédience macroniste les 4 et 19 février à l’hôtel Ibis faute d’obtenir une salle de la mairie ; Grand débat d’obédience majorité municipale à l’auditorium le 18 février ; Contestation d’une opposition municipale de droite (LR) qui n’ouvrait pourtant jamais la bouche avant d’être désavouée en juillet 2017 ; refus d’instauration de cahiers de doléances par la mairie sous prétexte qu’il existerait à Issy de nombreuses instances de démocratie participative.

 

Si ce Grand débat ne permet pas de déboucher sur des avancées, telles que par exemple la prise en compte du vote blanc et de la proportionnelle dans le mode de scrutin, à quoi cela aura-t-il servi ? Et que penser au contraire, si ces avancées étaient adoptées ? Quelle perte de temps, il suffisait d’inventer la révolution une fois par semaine le weekend !

 

La démocratie ne mérite-t-elle pas mieux que toutes ces mascarades ?

Vivement le printemps !!!

 

Laurent Thibault, issy-eelv.fr, Conseiller municipal, liste Issy pour tous, une ville humaine, durable, citoyenne