Mis à jour le 20 février 2019

Protéger les données personnelles

En anticipant les règles du RGPD (Réglement Général de la Protection des Données) et en basculant tous ses ordinateurs sur Qwant, la Ville affirme sa volonté d'agir concrètement pour la protection des données personnelles de ses habitants.

Issy-les-Moulineaux a fait figure de ville pionnière en désignant dès 2009 un Correspondant Informatique et Libertés (CIL). Par cette désignation très en amont de l’exigence désormais formulée par le règlement européen, la Ville a souhaité anticiper le traitement des données pour poursuivre sa logique de smart city en toute sécurité. Cette décision lui a permis d’engager de nouvelles politiques publiques en apportant une garantie supplémentaire de protection des données à caractère personnel.

Interlocuteur privilégié de la CNIL, le Correspondant Informatique et Libertés est devenu le 25 mai 2018 avec l'entrée en vigueur du RGPD le Délégué à la Protection des données. Un nouveau métier visant à assurer le respect du droit en matière de protection des données et à conseiller les collectivités sur la réalisation d’une analyse d’impact liée à la protection des informations personnelles.

De nouvelles responsabilités

La logique de contrôle a priori, basée sur les formalités administratives, laisse place à la mise en œuvre de traitements qui impliquent une plus grande responsabilité de la part des communes. La Ville veille ainsi à ce que le consentement de l’usager soit explicite concernant la transmission des données personnelles, en investissant dans des dispositifs de sécurité visant à garantir l’intégrité des données. Elle s’engage également à ce que le traitement des données dites sensibles telles que les données médicales et judiciaires, soit strictement encadré.

Faire de Qwant son moteur de recherches par défaut

Le 2 octobre 2018, André Santini, maire d'Issy-les-Moulineaux, signait avec Eric Leandri, PDG de Qwant, une convention de partenariat faisant du moteur de recherches français le moteur par défaut de tous les postes informatiques des agents municipaux, des écoles primaires et des équipements publics municipaux de la Ville.

Engagée depuis longtemps sur les questions de l’éthique sur le Web, Issy était ainsi la 1re ville de plus de 50 000 habitants à installer Qwant comme moteur de recherche par défaut. Un signal fort qui s’inscrit dans le partage de mêmes valeurs autour du respect des droits des individus.

Conçu et basé en France, Qwant est le moteur de recherche européen qui respecte la vie privée, protège les libertés de ses utilisateurs et préserve l’écosystème numérique.

Très tôt engagée sur les questions d’administration électronique et de smart city, la Ville d’Issy-les-Moulineaux a vite perçu l’enjeu concernant la collecte des données variées, dont certaines peuvent avoir un caractère personnel.

« Avec cette initiative, nous souhaitons adresser un message fort à notre population, s’est félicité André Santini, pour l'informer de l'existence de solutions alternatives comme celles de Qwant et promouvoir un moteur de recherche qui s'engage à ne pas tracer notre navigation sur Internet et à ne pas collecter de données personnelle »

La charte stipule en effet l’installation de Qwant comme moteur de recherche par défaut sur tous les postes informatiques de la Mairie (1 000 postes), des équipements culturels et sportifs, des écoles primaires (32 écoles pour un total de 6 000 élèves) et des services de Seine Ouest Habitat (94 postes) et du Centre Communal d’Action Sociale (35 postes).

Qwant Junior devient le moteur de recherche par défaut de l'Environnement Numérique de Travail (ENT) des écoles primaires de la Ville. Il s'agit d'un moteur de recherche spécifiquement développé pour les enfants de 6 à 12 ans, sécurisé et adapté au système scolaire. Sans publicité et sans accès aux sites pornographiques, de commerce en ligne ou violents Qwant Junior filtre les contenus choquants et inadaptés aux internautes les plus jeunes.

Eric Leandri, PDG de Qwant

Vidéo | Issy fait son "Switch to Qwant"

Eric Leandri et André Santini