Mis à jour le 14 février 2019

Les Hauts d'Issy / Les Épinettes / Le Fort

Retrouvez l'histoire de vos villages.

Village des Hauts d’Issy

On peut situer l’apparition du premier village d’Issy au Haut Moyen Âge autour de l’église primitive de Saint-Étienne à mihauteur du coteau, là où les sources étaient les plus nombreuses et à l’abri des crues.

C’est autour de cette église construite à partir de 1634, inscrite au titre des Monuments historiques en 1929 et restaurée en 2006-2007, que s’est développé le cœur du village.

Le secteur en garde le souvenir dans le lacis de sentiers, villas et autres ruelles qui quadrillent son territoire, entouré au milieu du XIXe siècle par deux importantes voies de communication intercommunale : les avenues de la Paix et Général De Gaulle.

L’église elle-même nous apparaît encore aujourd’hui telle qu’elle se présentait à l’époque de sa construction.

Elle se distingue par ses formes de style roman et sa décoration classique. Le choeur est par exemple décoré d’un haut retable en bois encadré par des statues représentant entre autres Saint Étienne et Saint Vincent, patrons de la paroisse. Parmi les nombreux tableaux et objets d’art protégés au titre des Monuments historiques, se distingue plus particulièrement un tympan intéressant en style roman, un des plus anciens d’Île-de-France.

- Accueil de Loisirs de l’Abbé Derry,

- Maison des Hauts d’Issy,

- L’Atelier Janusz Korczak,

- Ludothèque,

- Groupe scolaire Jean de La Fontaine,

- Crèche Jean de La Fontaine,

- Gymnase Jules Guesde,

- Clinique du Parc de Vanves,

- Centre des impôts,

- Église Saint-Étienne,

- Séminaire Polonais de Paris.

Village des Épinettes - le Fort

Lieu-dit très ancien, « L’Espinette » fut au Moyen Âge le plus important vignoble du coteau. À l’origine, sans doute une broussaille d’épines si bien défrichée que le cru particulier qui y poussa, prit le nom « d’épinette ».

C’est sur ce secteur, le plus élevé de la ville, que fut construit le Fort entre 1840 et 1846. 25 ans plus tard, pendant la guerre contre la Prusse et la Commune Insurrectionnelle de Paris, il devint le pivot de la défense de la Capitale, théâtre de combats particulièrement meurtriers et dévastateurs.

Aujourd'hui, le Fort est un éco quartier numérique très innovant doté de nombreux équipements et services publics de pointe.

À proximité, le parc Henri Barbusse ouvrait au public en 1936 ses 4,2 hectares, vestiges de l’ancien parc du Château des Conti (XVIIe siècle).

Plus récemment, le Parc de Nahariya, sur la limite ouest de la commune, est venu parachever l’opération Rodin. En 1961, l’effondrement des carrières avait en effet détruit le quartier de la rue Antoine Courbarien.

La ZAC Rodin, construite sur cette zone remblayée et soutenue par les piliers de consolidation, a stabilisé la colline. La hauteur des immeubles est ainsi à l’image des travaux qu’il a fallu entreprendre en sous-sol.

quartier du fort à issy

- Maison des Épinettes,

- La Halle des Épinettes,

- Parc Henri Barbusse,

- Parc Rodin,

- Parc de Nahariya,

- Square Fragonard,

- Crèche Multi-accueil Petite Enfance Les Épinettes,

- Relais d’assistantes maternelles,

- Crèche Les P’tits Zouaves,

- Groupe scolaire les Épinettes,

- Groupe scolaire Justin Oudin,

- Groupe scolaire Louise Michel,

- Collège de la Paix,

- Halte-garderie Aquabulles,

- Paroisse Saint-Bruno,

- Cimetière,

- Gymnase Alain Mimoun,

- Tennis-club d’Issy-les-Moulineaux,

- Boulodrome,

- Le Temps des Cerises

- Piscine feng shui Aquazena

- Casemates dédiées au sport

- Skate park du Parc Rodin.

Zoom sur l'éco-quartier du Fort d'Issy

Lauréat « Smart City » de la COP22, en 2016, le Fort d’Issy est un modèle de quartier éco-responsable et connecté.

 

C’est un lieu de vie construit sur le site d’une ancienne forteresse du XIXe siècle, démilitarisée en 2009. Aujourd’hui, sur les hauteurs d’Issy, le quartier domine l’agglomération parisienne et compte plus de 1600 logements (dont 300 logements sociaux), plus de 3500 habitants et 1500 m² de commerces de proximité.

 

Les bâtiments sont conçus dans le respect de la très haute qualité environnementale et le quartier bénéficie d’un système de collecte pneumatique des déchets par aspiration (1200 mètres de tuyaux sous la voirie). Plus de 75% des besoins du quartier en chauffage et eau chaude sanitaire sont couverts grâce à deux puits géothermaux creusés à 750 mètres de profondeur.

 

Les équipements et espaces publics sont très nombreux innovants - une école en paille et en bois, une piscine Feng Shui, un espace d’animation culturelle et numérique où l’on peut tester des casques HTC Vive, des équipements sportifs, etc. -, tout comme les espaces verts avec un verger de 44 000 m² et un jardin partagé pour cultiver son potager et un jardin japonais réalisé par les jardiniers de notre ville jumelle japonaise.

Dans les logements, la fibre optique et un équipement domotique permettent de profiter au mieux de tous les services numériques. Le quartier est en outre raccordé à IssyGrid, 1er réseau de quartier intelligent en France dont le but est de consommer mieux, moins et au bon moment.

 

Enfin, l’éco-quartier est l’un des théâtres d’expérimentations de « smart mobilité » à Issy : parking partagé, suivi en temps réel du bus grâce à son smartphone ou encore voitures électriques en libre-service.

Deux œuvres d'art urbain au Fort

En 2016, le quartier du Fort a été doté de deux œuvres d'art urbain.

Vestige historique, la porte située rue du colonel Guichard était le passage emprunté par les communards pour pénétrer dans le Fort. L’oeuvre de l’artiste-plasticien Mehdi Cibille lui donne une nouvelle identité à l’image de l'écoquartier du Fort ancré dans l'innovation et l'écologie. Ainsi, le mur est orné de la spirale de Fibonacci, une composition harmonieuse basée sur le nombre d’or que de nombreux artistes, tels que Botticelli ou Leonard de Vinci, ont utilisé. Elle est agrémentée d’un motif, le « MoDuLe De ZeeR », qui évoque la vie robotique. La porte d’antan a repris vie, avec la mise en place d’un digicode accessible aux habitants grâce à un code d'accès. Vous aussi, traversez cette porte de l’avant-garde !

 

Le mur menant à la Promenade du Verger est lui aussi orné d'une fresque de Stéphane Cattaneo dont les couleurs vives dessinent les contours d'une ville-château.

fresque de Cattaneo

Toutes les infos sur vos Conseils de quartier