Mis à jour le 28 mars 2019

Comment lutter localement contre le changement climatique ?

La Ville se mobilise dans la lutte contre le changement climatique à travers plusieurs initiatives.

La lutte contre le réchauffement climatique est l’affaire de tous, partout dans le monde. Cela commence cependant au niveau local, au plus près de chez nous, en agissant concrètement pour contribuer à réduire nos émissions de gaz à effet de serre et réussir la transition énergétique.

À la suite de l’adoption, fin 2017, du Plan Climat de la Métropole du Grand Paris, chaque territoire, dont Grand Paris Seine Ouest, doit le traduire d’une manière opérationnelle dans son Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET). Celui-ci se construit autour de cinq axes stratégiques : contribuer localement à la diminution des gaz à effet de serre, développer un territoire résilient qui veille à la qualité de son cadre de vie, améliorer la qualité de l’air, consommer mieux et jeter, mobiliser les habitants et les acteurs locaux.

En parallèle, notre Ville agit concrètement, en imposant par exemple des normes de construction plus vertueuses que la réglementation, en favorisant la construction d’éco-quartiers comme ceux du Fort, des Bords de Seine et prochainement de Coeur de Ville, en privilégiant les véhicules électriques pour les bus du Tuvim ou sa flotte automobile, en favorisant la végétalisation ou de nouveaux modes de déplacements plus vertueux comme les vélos, les scooters ou les voitures en autopartage ou en expérimentant de nouvelles techniques pour économiser l’énergie avec le projet Issy Grid.

Ces actions viennent s’ajouter aux dispositifs déjà en place sur la ville, qui visent à développer une énergie plus propre et responsable, et notamment avec des solutions innovantes autour des déchets : collecte pneumatique, compostage, centre de traitement des déchets Isséane, etc.

La lutte contre le changement climatique passe également par la sensibilisation de la population aux enjeux énergétiques. C’est pour cette raison que la Ville et GPSO encouragent les initiatives citoyennes telles que le défi « Familles à énergie positive » ou réintroduisent la campagne en Ville (le verger du Fort, les moutons du talus SNCF, la ferme pédagogique du parc Henri Barbusse…).

Le Plan Climat : une feuille de route pour mener des actions au quotidien
Améliorer la qualité de l’air, favoriser les modes de déplacements doux, aménager l’espace public en faveur des piétons et des vélos… Autant d’objectifs que se fixe Grand Paris Seine Ouest, en lien avec la Ville, pour améliorer le quotidien de ses habitants.

L'intercommunalité souhaite intensifier ses efforts pour préserver la qualité de vie et assurer l’adaptation des villes face au changement climatique. Pour ce faire, une consultation citoyenne a été lancée de novembre à mars afin de définir un plan d’action sur l'application Vooter.

Plus d'informations sur le site du plan climat

Grand Paris Seine Ouest Plan climat

Plan climat : des réunions publiques pour clôturer la concertation

Soucieux d’associer les habitants du territoire à la lutte contre le réchauffement climatique, Grand Paris Seine Ouest a dévoilé les résultats de la grande concertation publique lancée en décembre 2018 lors de réunions qui se sont déroulées en juin à Vanves et Boulogne-Billancourt. L’occasion pour l’intercommunalité de présenter son plan d’action visant à répondre au défi climatique.

En 2018, Grand Paris Seine Ouest a recueilli les avis des habitants à l’occasion de trois réunions publiques qui ont réuni près de 700 personnes, durant lesquelles élus, citoyens et experts ont eu l’opportunité d’échanger leurs points de vue.

Des initiatives importantes ont d’ores et déjà été prises à l’issue de ces premières réunions : déploiement d’une police verte, subvention de 200 euros pour l’achat d’un vélo électrique etc.

L’ensemble des résultats de la concertation publique a été dévoilé à l’occasion de deux réunions ouvertes à tous le 13 juin à Vanves et le 17 juin à Boulogne-Billancourt. Grand Paris Seine Ouest a eu l’opportunité de présenter son plan d’action, adapté aux préoccupations citoyennes. Le développement des informations pour la rénovation énergétique de l’habitat, l’accès renforcé aux mobilités douces et la poursuite du recyclage des déchets représentent les principaux sujets de mobilisation qui ont été traduits dans le plan d’action pour le climat.

Et après ?

Le projet définitif sera validé en Conseil territorial à la rentrée de septembre 2019, avant d’être soumis à l’approbation de la Métropole du Grand Paris et de l’Autorité environnementale de l’État à partir d’octobre 2019. Le plan pour le climat et l’ensemble des actions menées par Grand Paris Seine Ouest seront consultés par le public et entérinés en Conseil territorial entre avril et juin 2020.