Mis à jour le 17 décembre 2020

2021 : La ville se dote d’un budget climat

Sur le modèle d'Oslo, la Ville d'Issy-les-Moulineaux se dote en 2021 d'un budget climat pour limiter ses émissions de gaz à effets de serre plus efficacement.

Plusieurs métropoles dans le monde se sont déjà emparées du budget climat comme un outil pour limiter leurs émissions de gaz à effets de serre et atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. C’est notamment le cas de la ville d’Oslo dont Issy-les-Moulineaux s’est inspirée pour mettre en œuvre une stratégie ambitieuse de long terme afin de répondre à notre échelle aux enjeux climatiques.  

Le contexte réglementaire   

A l’échelle mondiale, l’Accord de Paris fixe l’objectif de maintenir le réchauffement de la planète à 2°C, tout en visant d’ici 2050 la neutralité carbone.  

En 2015, la loi de transition énergétique pour la croissance verte prévoit de diviser par 4 les émissions françaises de gaz à effet de serre entre 1990 et 2050, notamment à travers une meilleure performance énergétique des bâtiments et une diminution de 50% de la quantité de déchets mis en décharge à l’horizon 2025. La loi introduit la Stratégie nationale bas-carbone qui fixe plusieurs objectifs pour lutter contre le changement climatique. Ainsi, l’empreinte carbone des Français devra être réduite de 11 à 2 teqC02 entre 2018 et 2050.  

 

Le budget climat, comment ça marche ?  

A Issy-les-Moulineaux, le budget climat fonctionne comme un plafond maximal d’émissions de CO2 au niveau du territoire. Les ménages, bâtiments de la collectivité et entreprises ne pourront pas dépasser ce plafond fixé à l’avance. Nous devons à la fois limiter nos émissions de gaz à effets de serre tout en créant des puits de carbone à travers la végétalisation et l’utilisation de matériaux biosourcés. C’est donc un équilibre que nous devons assurer entre les émissions et la séquestration de GES. Cet équilibre pourra être surveillé grâce à un baromètre climatique publié sur le site de la ville.  

Le budget climat fixe des objectifs stratégiques de réduction des GES en s’appuyant sur la Stratégie nationale bas-carbone et le Plan Climat de Grand Paris Seine Ouest. Retrouvez les objectifs détaillés du plan d’action dans le Rapport annuel de développement durable (page 49).   

 

L’état des lieux à Issy-les-Moulineaux  

Entre 2005 et 2019, on observe une diminution de 26% des émissions de GES sur le territoire (Source INDDIGO). Cela s’explique en partie par une meilleure efficacité énergétique des bâtiments qui a conduit à une baisse de 18% de la consommation entre 2005 et 2019.  

Les enjeux climatiques isséens se concentrent sur les secteurs résidentiel et tertiaire. Pour diminuer nos émissions de GES, la rénovation des logements et des bâtiments est un défi majeur. Le dispositif MaPrimRenov constitue une aide précieuse, au même titre que les aides au ravalement et à l’isolation. Plus d’informations ici

L’un des enjeux consiste également à décarboner notre mix énergétique en développant les énergies renouvelables (géothermie et photovoltaïque en particulier).  

Les objectifs que la Ville a fixés pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 peuvent être dépassés. Chaque citoyen peut apporter sa pierre à l’édifice grâce à de petites actions quotidiennes qui changent la donne ! Retrouvez la web-série « ça commence par Issy » !

Pour aller plus loin