Good Soul Shop
Mis à jour le 3 février 2021

#2 Je réduis mes déchets, je trie ce qui est recyclable et je composte mes déchets alimentaires

Ça commence par Issy : 10 actions pour réduire son empreinte carbone.
Je fais le point sur mes ce que je jette et je passe petit à petit au zéro déchet.

# PenserGlobal : Sur terre ou dans les océans, des déchets omniprésents

Chaque année un Français produit en moyenne 354 kg d’ordures ménagères. Notre poubelle se décline en différents types d’ordures.  

Ademe, 2017
ADEME, 2017

Parmi ces déchets, le plastique est un élément particulier : jeté dans la nature, il ne disparait jamais totalement, si bien qu’un continent de plastique, s’est formé au Nord du Pacifique. Pourtant, la réalité est plus proche d’une “soupe de plastique”, dont les éléments sont disséminés partout, ce qui rend difficile un nettoyage complet des océans. Pour lutter contre cette pollution maritime, une solution : réduire le poids de nos poubelles.  

Gardons également en tête qu’une partie de nos déchets constitue des ressources qu’il nous faut valoriser et réintégrer dans la production, dans une logique d’économie circulaire. C’est le cas des déchets organiques qui constituent près d’un tiers de nos poubelles et qui peuvent être compostés. Des solutions existent pour passer petit à petit au zéro déchet !  

#AgirLocal : Le meilleur déchet est celui que je ne produis pas !

Je mets en pratique la règle des 5R développée par Béa Johnson, la reine du zero waste :  

*Refuser ce qui ne m’est pas utile (Je colle un sticker “Stop Pub” sur ma boîte aux lettres. Pour en recevoir, c’est ici !) 

*Réduire ce que je ne peux pas refuser  

*Réutiliser ce que je ne peux ni réduire, ni refuser 

*Recycler ce que je ne peux ni réutiliser, ni réduire, ni refuser 

*Composter («rot» en anglais) le reste 

Je mise sur le réutilisable, le lavable et j’évite le plastique : 
  • Dans la salle de bains j’utilise des disques démaquillants lavables, une brosse à dent à tête interchangeable, un oriculi plutôt que des cotons-tiges jetables, j’utilise des protections hygiéniques réutilisables : cups ou culottes menstruelles, pour bébé, j’opte pour des couches lavables lorsque c’est possible, je privilégie des savons, shampooings, déodorants et dentifrices solides 
  • En extérieur : je privilégie des couverts en inox pour pique-niquer, je fais les courses accompagné(e) de mon kit zéro déchet : tote bags, pochons, sachets en kraft, tupperwares, je ne sors jamais sans ma gourde en inox ou en verre  
  • Dans la cuisine : J’arrête d’acheter de l’eau en bouteille et je consomme l’eau du robinet qui est notée A par l’ADEME à Issy-les-Moulineaux, je cuisine pour éviter les plats suremballés  
  • Je m’essaie aux Do It Yourself grâce aux nombreux tutos en lignes : masque pour le visage, baume à lèvres maison... Quelques recettes ici
     
Je valorise mes biodéchets 
 
Je trie les déchets restants  
  • La poubelle grise est réservée aux ordures ménagères : déchets d’hygiène usagés (lingettes, couches), aux petits objets en plastique ou emballages souples (rasoirs, film plastique), papier sulfurisé  
  • La poubelle jaune est destinée aux emballages : TOUS les plastiques (y compris les pots de yaourt, sachets alimentaires, tubes de dentifrice, barquettes), les emballages en métal (conserves, couvercles, capsules de café) et les emballages en carton et papier (boîtes de céréales, journaux, prospectus...). Attention : seuls les emballages peuvent être jetés dans le bac jaune. Les petits objets en plastique (jouets, stylos…) sont à jeter dans les ordures ménagères. 
  • J’apporte mes déchets électriques et électroniques lors des collectes mensuelles à Issy 
  • Un doute sur un déchet ? Je consulte le guide de la Ville.  

 

Pour aller plus loin 

https://www.ademe.fr/dechets-chiffres-cles 

https://www.ecologie.gouv.fr/dechets-marins 

https://www.zerowastefrance.org/ 

https://zerowastehome.com/