Mis à jour le 17 décembre 2020

Un budget climat pour agir

Sur le modèle d'Oslo, la Ville d'Issy-les-Moulineaux s'est dotée en 2021 d'un budget climat pour limiter ses émissions de gaz à effets de serre plus efficacement.

C’est une Première en France. S’inspirant de la capitale norvégienne, Oslo, le Conseil Municipal d’Issy-les-Moulineaux a adopté, le 4 février 2021, un « Budget Climat ». L’objectif est de mesurer, chaque année, les réductions de gaz à effet de serre sur son territoire dans une démarche pragmatique, inédite, exemplaire et collective.

Une démarche pragmatique

Si la démarche s’inscrit évidemment dans les objectifs fixés par l’Accord de Paris sur le climat et la stratégie nationale de bas carbone, ce budget climat fixera des objectifs annuels de réduction des émissions de CO2. Nous faisons souvent l’erreur d’avoir des objectifs à long terme, qu'il est facile de repousser à mesure que la date limite approche.

Une démarche inédite en France

Chaque année, le budget climat fixera des objectifs de réduction des émissions de CO2, mesurée grâce à des indicateurs concrets, accessibles en open data. Pour 2021, par exemple, la ville d’Issy-les-Moulineaux s’est fixé pour objectif une baisse de 3 % de ses émissions de CO2.

Une démarche exemplaire

En associant sa stratégie de lutte contre le changement climatique à la notion de « budget », la Municipalité veut marquer une volonté politique forte, le vote du budget financier étant l’acte politique le plus important pour un conseil municipal.

Une démarche collective

La mairie a conscience que pour atteindre les objectifs fixés, elle doit aussi s’appuyer sur tous les acteurs publics et privés : les services municipaux eux-mêmes ne représentent que 3% des émissions de gaz à effet de serre. Avec les transports et la gestion des déchets, le secteur du bâtiment (résidentiel et tertiaire) est l’un des premiers concernés. Il faudra donc impliquer tous les acteurs, publics et privés, de la Ville, et c’est l’une des missions assignées au Fonds de dotation « Issy, Agir pour le climat », qui a été créé fin 2020.

Le budget climat est un moyen de montrer où les émissions peuvent être réduites et qui est responsable pour le faire. Il ne s'agit pas seulement d'une contribution importante à la lutte contre le changement climatique. Ces efforts permettront aussi de faire d’Issy-les-Moulineaux une ville encore meilleure et plus moderne à vivre. Ils auront en effet des effets positifs sur l'environnement d’Issy et de ses habitants.

A travers ce Budget Climat, la ville d’Issy-les-Moulineaux met en avant sa méthode à travers cinq actions :

  • Fixer des objectifs : respecter les accords de Paris et devenir une ville à émission quasi nulle d’ici 2050 au plus tard ;
  • Calculer un plafond réaliste de réduction des émissions pour l’exercice budgétaire à venir (4.000 tonnes d’équivalent CO2 pour 2021 par exemple)
  • Réduire en identifiant les mesures et instruments permettant d’y parvenir, à tous les niveaux (national, régional, local)
  • Surveiller en développant un « tableau de bord climatique » avec des indicateurs qui seront régulièrement actualisés
  • Expliquer en communiquant sur les avantages pour la qualité de vie des habitants

10 exemples d’initiatives concrètes pour atteindre les objectifs du Budget Climat

La lutte contre le changement climatique est l’affaire de tous. De nombreuses initiatives peuvent y contribuer. Parmi celles-ci, la ville d’Issy-les-Moulineaux en met une dizaine en exemple :

1. Renforcement des actions de sensibilisation de la population, notamment avec la création d’une websérie « Agir pour le climat, ça commence par Issy »

2. Elargissement, le 1er juin 2021, de la Zone à Faible émission aux Crit’Air 4 (véhicules Diesel de plus de quinze ans)

3. Agrandissement du réseau de bornes de recharges électriques

4. Accroissement du nombre de Vélib et adoption d’un plan vélo à l’échelle de GPSO

5. Incitations nationales à la rénovation énergétique des bâtiments

6. Révision du PLU avec l’obligation d’un taux minimal de végétation pour les constructions neuves

7. Végétalisation et pleine terre RT 2020 (à préciser)

8. Construction d’un réseau de froid urbain pour les grandes entreprises du Val de Seine

9. Plantation de plus de 500 arbres en 2021

10. Programme d’amélioration de la gestion des déchets

Pour aller plus loin