Unsplash
Mis à jour le 19 mars 2021

L'entretien écoresponsable des espaces verts

A Issy, la gestion des espaces verts s'effectue sans aucun produit phytosanitaire, avec une gestion raisonnée de l'eau et les biodéchets sont transformés en engrais.

Les produits phytosanitaires 

Comme dans toutes les villes de Grand Paris Seine Ouest, aucun produit chimique n’est utilisé dans les parcs et jardins pour le désherbage et la lutte contre les ravageurs et maladies.  

Les pieds d’arbre des rues sont ainsi désherbés manuellement à la binette ou au « reciprocator ». Cette débroussailleuse à lame présente l’avantage d’empêcher la dégradation malencontreuse des collets des arbres. 

Pour lutter contre les maladies et les ravageurs dans les serres de production, la méthode de la lutte biologique intégrée a été mise en place en 2019 en collaboration avec le fournisseur de la ville. Née de la prise de conscience des effets néfastes des produits chimiques, cette pratique consiste à utiliser des auxiliaires pour défendre les cultures contre les bioagresseurs.  

En extérieur, les services luttent notamment contre la pyrale du buis (une chenille) qui a envahi le territoire. Pour éviter d’entretenir les populations de pyrales, les buis sont remplacés par d’autres arbustes à feuilles persistantes. 

Les engrais  

Les déchets verts produits sont compostés et mis à disposition du service pour amender les massifs. 

La gestion de l’eau et l’arrosage  

Pour limiter les besoins en eau des végétaux, les massifs d’annuelles sont systématiquement paillés. Une majorité des massifs arbustifs sont recouverts avec du bois raméal fragmenté (BRF) issu des élagages effectués en ville. Dans certains massifs de vivaces, de l’éclat de noyaux de fruits ou des plaquettes de châtaigniers sont également utilisés pour son aspect esthétique. 

De même pour les nouveaux aménagements, lorsque l’installation de l’arrosage automatique n’est pas envisageable pour des raisons technique ou financière, des plantes peu gourmandes en eau sont sélectionnées afin de limiter les contraintes d’arrosage. 

De nombreux espaces verts sont équipés d’arrosage automatique pour permettre un apport d’eau au meilleur moment. Pour l’arrosage manuel (régie et prestataires), l’eau utilisée provient de la captation des eaux de source du talus Rodin. 

Le territoire d’Issy-les Moulineaux est riche de sources naturelles. Une partie de cette eau est captée dans un ouvrage de stockage implanté sous le trottoir. Autrefois déversées à l’égout départemental, ces eaux sont désormais récupérées pour l’arrosage des espaces verts et le lavage des voiries.