Mis à jour le 24 janvier 2024

🎥 VIDÉO « Isséens d’or 2024 » : Nina Métayer et Claire Mérouze honorées

A l’occasion des vœux de la Municipalité, le 12 janvier dernier au Palais des Sports, André Santini a procédé à la traditionnelle remise des « Isséens d’Or ». Cette année, deux femmes ont été distinguées : la cheffe pâtissière Nina Métayer et la Lieutenant-colonel Claire Mérouze. Retour sur une belle soirée, également marquée par la présence du nouveau Premier ministre, Gabriel Attal.

Dans un Palais des Sports magnifiquement relooké pour l’occasion, et devant près de 1500 personnes, André Santini a procédé à la traditionnelle cérémonie des vœux. Loin de s’appesantir sur un bilan une nouvelle fois extrêmement riche et satisfaisant à tous les niveaux, le Maire a préféré parler d’avenir, de promesses d’avenir. « Loin d’être des promesses faites à la légère, celles que je vais énoncer sont déjà engagées ou inscrites », a-t-il prévenu. Et d’énumérer les multiples actions et principaux projets en cours, à l’instar d’IssyGPT lancé en décembre dernier, destiné à donner aux Isséens les réponses les plus adaptées à leurs questions concernant leurs démarches effectuées sur site issy.com et « premier outil d’intelligence artificielle de ce type lancé par une municipalité ». Et le Maire d’enchaîner avec la création de la police municipale, la reconstruction de la Halle des Epinettes, la transformation architecturale et muséographique du Musée de la Carte à Jouer et l’arrivée, le 14 février, de la prestigieuse exposition Jean Constant Pape, la finalisation de la Tour Keiko, futur siège de la MACIF, la pose de « la première fleur, et non de la première pierre » de l’opération « La Serre », nouvelle oasis urbaine du célèbre architecte Winy Mas au cœur de la ZAC Léon Blum, la réhabilitation des logements sociaux d’ILN Mairie ou encore le projet Hydroseine, premier quartier d’habitation alimenté à l’hydrogène. Sans oublier, bien sûr, la Ligne 15 sud du Grand Paris Express, la perspective des Jeux Olympiques, ou l’installation de la faculté libre de droit de l’Institut catholique de Lille dans le V-SO de Jean Nouvel sur l’Île saint-Germain. Et on en passe. 

Nina Métayer et Claire Mérouze, « Isséennes d’Or »

« Mais pour qu’une ville désire véritablement l’avenir, il faut que celui-ci soit incarné : voici le temps des visages d’avenir ! » enchaîna-t-il, non sans un mot amical pour Gabriel Attal, présent à ses côtés, et dont « certains diront qu’Issy-les-Moulineaux a donné le plus jeune Premier ministre de l’Histoire de la France ! ». La cérémonie attendue des Trophées des « Isséens d’Or 2024 » pouvait débuter. Par une surprise sans doute, pour le public Isséen, avec la nomination de Claire Mérouze, lieutenant-colonel dans l’Armée de l’Air, mais aussi première femme de pilote de Rafale de France. Plus attendue, tant on en a parlé dans l’actualité ces derniers mois, mais toujours aussi rafraîchissante par son sourire, son énergie et son attachement à notre ville, la seconde lauréate des « Isséens d’Or » n’est autre que Nina Métayer, pensionnaire des Halles d’Issy-Biltoki et surtout première femme sacrée meilleure pâtissière du monde en octobre 2023. Titre dont la médiatisation nationale et internationale a rejailli sur notre commune. « Je suis extrêmement fière et honorée. C’est une période où on travaille beaucoup pour vous régaler de bons gâteaux, de bonnes galettes, et vous nous le rendez bien parce que vous êtes très nombreux, Isséens, à venir chez nous depuis le début de notre aventure à Issy, il y a trois ans. Merci à vous car c’est grâce à vous qu’on peut faire autant de bon travail. », a conclu Nina Métayer sous une salve d’applaudissements. 

La soirée pouvait se prolonger par le buffet, sur lequel trônaient, entre autres, les galettes de la désormais célèbre cheffe pâtissière Isséenne.