Publié le 30 avril 2021

Un nouvel atelier de parole à l’accueil périscolaire maternel Anatole France

Depuis septembre, les enfants de cette structure, s'ils le souhaitent, peuvent se rencontrer en petit groupe de 5 à 10 enfants pour échanger deux fois par semaine pendant 15 à 30 minutes.

La salle est aménagée de manière propice à l’échange avec de petits coussins, de la lumière tamisée, de la musique de relaxation ou divers supports (marionnettes, tableau pour dessiner). Si on se sent plus à l’aise sans ses chaussures, on peut les enlever et c’est dans ce cadre « cocooning » que l’animateur qui mène cet atelier lance les débats.

Quelques exemples de thèmes abordés : Est-ce que si je souris, c’est que je suis content ? C’est quoi l’amitié ? Pourquoi les adultes nous donnent toujours des règles ?

Durant la séance, chacun est invité à s’exprimer librement. Quand quelqu’un parle, les autres l’écoutent et l’animateur distribue la parole. Il invite les plus timides à donner leur avis sur chaque question et se montre attentif à ne pas donner son opinion d’adulte. Il valorise chaque prise de parole et encourage chaque enfant à aller plus loin dans sa réflexion.

Ces différentes séances permettent, grâce à l’accompagnement bienveillant de l’animateur, de développer les capacités d’expression des enfants, de leur apprendre à davantage écouter l’avis de l’autre. On note une vraie progression depuis le démarrage de ce projet en septembre. Les enfants ont développé leur langage et leurs capacités d’argumentation. Ils sont plus sensibles à l’avis des autres et se sentent plus à l’aise pour s’exprimer verbalement quand quelque chose ne leur convient pas.

Ce projet innovant a vocation à se développer sur de nouveaux accueils de loisirs maternels l’année prochaine et permettra sans nul doute d’accompagner les enfants de la Ville dans la découverte des valeurs citoyennes chères aux équipes du CLAVIM.

L’animateur qui encadre ces moments se montre disponible, à l’écoute et valorisant. Il est le médiateur de ces échanges et s’assure que la parole de chacun soit prise en compte. Ainsi, aux fameux « Pourquoi ? » des enfants d’âge maternel, l’animateur de l’atelier préférera répondre « Qu’en penses-tu ? », développant ainsi une philosophie de la question plutôt qu’une philosophie de la réponse.

 

Infos : CLAVIM
Tél. : 01 41 23 86 00
www.clavim.asso.fr