Publié le 30 mars 2021

Tir à l’Arc : Lauréna Villard intègre l’équipe de France

L’archère Isséenne termine quatrième des sélections olympiques pour les JO de Tokyo. Si elle ne s’envolera pas pour les JO de Tokyo, elle représentera la France dans les tournois mondiaux.

Lauréna Villard est heureuse de faire partie de l’équipe de France. Elle gagne une quatrième place après une sélection difficile que la pandémie a rendue encore plus ardue. Après le report des JO en 2020, il a fallu de nouveau concourir pour rejoindre l’équipe tricolore. Si cette place ne lui permet pas d’aller à Tokyo cet été, elle la propulse dans de nombreux tournois internationaux. Elle participera à deux grands prix européens à Porec en Croatie et à Antalya en Turquie, puis au Guatemala pour participer à une coupe du monde de tir à l’arc.

Lauréna Villard a rejoint en 2017 l’Arc Club Sportif d’Issy-les-Moulineaux, présidé par Constance Terrier (voir le numéro de mars 2021 de Point d’Appui). Manipulatrice en imagerie médicale, elle se consacre depuis un an à sa carrière sportive. Souhaitant allier pratique sportive et emploi, elle prépare aujourd’hui un diplôme de préparateur mental à l’université de Clermont-Ferrand. Ce métier pas trop connu et pas encore reconnu, lui demande beaucoup de travail, mais elle tient à la complémentarité entre pratiques sportive et professionnelle : avoir des résultats dans le sport en tant qu’archère permet d’avoir une légitimité dans le sport en tant que préparateur mental. Elle reconnaît facilement la bienveillance qui prévaut dans le milieu du tir à l’arc et a trouvé une famille au sein du club d’Issy-les-Moulineaux.

Elle est heureuse de réussir à avancer et envisage les échecs comme les épreuves nécessaires sur le chemin de la réussite. « Expérimenter, oser, quitte à échouer : ça permet d’avancer. S’autoriser à s’exprimer, s’assumer en tant que soi : peu importe les conséquences. »

 

Instagram : @lau_vlr