Mis à jour le 13 décembre 2022

Sophie Marceau archère isséenne

L’héroïne, que Sophie Marceau incarne dans son dernier film Une femme de notre temps, est une archère aguerrie et déterminée pratiquant le tir à l’arc à Issy-les-Moulineaux.

Sophie Marceau pratique le tir à l’arc dans son dernier long métrage, Une femme de notre temps de Jean-Paul Civeyrac, sorti en salle au début du mois d’octobre. Plusieurs mois avant le début du tournage, elle a commencé à fréquenter le club de tir à l’arc d’Issy-les-Moulineaux pour acquérir la technique de tir nécessaire au tournage. N’ayant jamais pratiqué avant le film, elle a été une pratiquante discrète mais très persévérante et a trouvé dans cette discipline une rigueur et une dépense physique qu’elle ne soupçonnait pas.

La relation entre le corps et l’esprit

Très appliquée et assidue, elle s’est également documentée et a lu plusieurs ouvrages de référence sur le tir à l’arc et notamment sur sa dimension mentale. Comme elle l’a mentionné dans plusieurs entretiens avec la presse «  Le paradoxe au tir à l'arc, c’est qu’on est à la fois dans le contrôle et dans le lâcher. Et c’est ce qui merveilleux. C’est-à-dire que si on arrive vraiment à ces deux états là, on peut fermer ses yeux et on atteindra sa cible  ». Plusieurs archers du club ont été impliqués dans le tournage comme figurants ou conseillers techniques, une expérience inoubliable ! Ils ont pu constater que Sophie Marceau a tenu à assurer personnellement toutes ses scènes de tir à l’arc. Après le tournage, Sophie Marceau a conservé son arc.

« Une femme de notre temps »

Juliane, commissaire de police à Paris, est une femme d’une grande intégrité morale. Mais la découverte de la double vie de son mari va soudain la conduire à commettre des actes dont elle ne se serait jamais crue capable…

 

 

Plus d'infos sur l'Arc Club d'Issy sur issy.assolib.fr