Mis à jour le 7 décembre 2023

Santé : Le CCAS soutient l’offre libérale pour favoriser l’accès aux soins pour tous

Depuis 2019, la Ville a transféré au Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) la gestion de l’offre municipale de soins.

Pour soutenir l’offre de médecine libérale et permettre l’accès aux soins de l’ensemble de la population, le pôle santé du CCAS déploie une offre de soins pluridisciplinaire au travers de ses deux centres de santé. L’Espace Santé Simone Veil situé 24 bis avenue Victor Cresson a proposé l’année dernière 14 167 consultations dont 11 000 concernent essentiellement la médecine générale, la gynécologie médicale et les soins infirmiers. Afin de mieux répondre aux demandes de soins urgents, chaque jour, il propose aussi des plages de soins sans rendez-vous en médecine générale, les lundis et jeudis matin. Cette offre est complétée par celle de l’Hôpital Suisse pour des pathologies du quotidien, destinée aux plus de 15 ans du lundi au vendredi, de 8h à 20h. 

Sur l’Espace Santé Simone Veil, un centre de santé sexuelle propose des consultations de gynécologie et des entretiens avec une conseillère conjugale et familiale ; l’Espace Santé Jeunes s’adresse aux jeunes Isséens et Vanvéens, de 11 à 25 ans, et le Point Accueil Jeunes intervient sur le territoire, en lien avec les partenaires institutionnels et associatifs. 

L’accès aux soins se développe aux Epinettes

 Avec l’ouverture du Centre de Santé des Épinettes en 2020, au 44, rue d’Erevan, puis de l’antenne médicale à proximité, l’accès aux soins s’est développé dans le quartier, où la médecine générale n’était plus présente. En deux ans, 1660 patients ont déclaré le centre de santé comme médecin traitant, dont 67 % sont Isséens. On note aussi une évolution de la patientèle du centre, qui passe de 7097 en 2020, à 8522 en 2022, en hausse de 21 %, confirmant ainsi la difficulté de trouver un médecin traitant dans l’offre libérale sur la commune. De fait, le nombre d’actes annuel suit sensiblement la même évolution avec une augmentation de 22 %. 

Pour améliorer la réponse de prise en charge des patients complexes, l’Espace Santé Simone Veil renforce chaque année ses partenariats avec l’Hôpital Corentin Celton, en gériatrie et psychiatrie, l’Hôpital Suisse pour les consultations de psychiatrie, le Groupe Hospitalo-Universitaire Paris-Saclay pour la consultation de cardiologie, le Dispositif d’Appui Coordonné (DAC Osmose) pour l’ouverture de droits en santé et la prise en charge des patients complexes, l’hôpital Erasme et son Centre Médico-Psychologique, et d’autres. L’Espace Santé Simone Veil est aussi adhérent à la Communauté Territoriale professionnelle créée en 2022, qui porte la dynamique territoriale en santé par la mise en place d’actions répondant aux besoins en santé repérés sur la ville.