Publié le 11 juillet 2019

Pose de la première pierre de la Cité des Sports

La première pierre de la Cité des Sports a été posée le 10 juillet dernier sur le terrain de l’ancien Parc Municipal des Sports. Ce projet ambitieux, qui sera livré en 2021, vise à proposer des activités sportives pour tous les publics.

L'événement s'est déroulé en présence d’André Santini, maire d’Issy-les-Moulineaux, de Patrick Devedjian, président du Département des Hauts-de-Seine et de Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président de la Région Île-de-France.

Dans la continuité des infrastructures sportives modernes comme les piscines AquaZena et Sevestre ou le Palais des Sports Robert Charpentier, la future Cité des Sports a été pensée pour offrir un maximum de confort aux Isséens.Ce projet offrira 13 324 m² d'activités en salles et 23 800 m² d'espaces extérieurs aménagés et sera axé sur la pratique du sport santé.

Conçu au début des années 70, l’ancien Parc Municipal des Sports était devenu progressivement obsolète en matière de sécurité, d'accessibilité, d'optimisation des espaces, devenant ainsi inadapté aux évolutions et au développement de nouvelles pratiques.Situé à l’épicentre de deux opérations d’aménagement d’envergure (la ZAC Léon Blum et Cœur de Ville), le programme et l’architecture de la Cité des Sports témoignent d’une volonté de la Municipalité d’ouvrir l’équipement à tous les publics.

Ce sont ainsi 13 324 m2 d’activités possibles en intérieur et 23 800 m2 en extérieur ; des plus exigeantes pour un public de jeunes actifs (escalade, squash…), aux activités innovantes (plateforme sport/santé, athlétisme connecté…), sans oublier les « classiques » en la matière (basketball, football, handball, gymnastique, yoga…).

À Issy, le sport pour tous n’est pas un slogan mais bien une réalité tangible. Le programme et l’architecture de la future Cité des Sports témoignent d’une volonté de la municipalité d’ouvrir cet équipement à tous les publics. Le sportif de haut niveau ou de moins bon niveau, le sportif assidu ou celui du dimanche, le compétiteur comme l’amateur, l’athlète valide et le handisport, les personnes en pleine santé comme ceux qui doivent bénéficier d’actions de prévention ou de soins… cet espace sera le leur et ils y seront les bienvenus !
André Santini