Publié le 8 octobre 2019

🎧 Podcast Métamorphoses, épisode XI, avec l'architecte Anthony Béchu

Découvrez un nouveau podcast sur l’architecture à Issy. Anthony Béchu, architecte de Sways, premier bâtiment d'une nouvelle génération d'immeubles, explique ses particularités et donne son regard sur l’architecture.
Crédits : Agence d’Architecture Anthony Béchu

L’architecte français, connu notamment pour la réalisation de la Tour D2 à la Défense, nous accueille dans son agence où travaillent ses deux filles, Clémence, directrice de développement, et Aliénor, architecte d’intérieur et designer.

Le mélange des générations leur permet d’« assurer une continuité dans notre travail sur les échelles, décrit Clémence Béchu, depuis l’échelle urbaine jusqu’à l’échelle de l’intérieur, et de pouvoir assurer une continuité dans les histoires qu’on tisse derrière chaque projet. »

Mon métier, c’est de redonner des racines aux lieux et aux gens qui les ont perdues.
Anthony BĂ©chu Architecte

À Issy, l’architecte travaille sur la restructuration et la mise en valeur d’un bâtiment construit il y a plus de 20 ans, Sways, par l’installation d’une rue intérieure et de commerces, la végétalisation des façades à l’aide de serres incrustées.

Le projet intitulé « Sways Smart Ways To Work » se veut être le fruit d'une réflexion sur les nouvelles manières de travailler tout en prenant en compte le confort et bien-être des salariés.

Anthony BĂ©chu podcast

Anthony Béchu conçoit son métier, dit-il, comme « un dialogue amoureux entre l’architecture et la ville, c’est-à-dire qu’il ouvre ses potentiels et sa vie comme une vitrine sur la ville pour avoir justement cette adéquation entre les gens qui habitent et travaillent et ceux qui vivent dans les lieux. […] On arrive à mutualiser les énergies de chacun et à ouvrir un bâtiment complètement sur la ville.

Ce bâtiment, quand on l’a construit, était au milieu des usines. La ZAC n’était pas encore réalisée ; on avait fait un bâtiment qui était fermé sur l’extérieur de manière à le protéger des pollutions des usines qui étaient autour. […] Aujourd’hui le problème est tout autre : la ZAC a été réalisée, de grandes signatures sont venues s’installer, Issy-les-Moulineaux est devenue le référent de la réussite de l’implantation des entreprises à la suite d’un passé industriel […].

On est au coeur d’un système qui permet de donner des emplois aux gens qui vivent à Issy-les-Moulineaux, qui permet à la ville d’avoir un avenir et, surtout, de l’innovation puisque c’est ce qui va lui permettre d’avoir un futur. […] Cette mini-cité que va être Sways communique avec lui-même par ses façades, par ses mezzanines, par son entrée… On est dans un dialogue permanent, amoureux avec la ville où on sait faire les limites entre le privé et le public mais où l’oeil du public ne verra jamais où est la séparation. »

Retrouvez tous les épisodes en intégralité sur le site Métamorphoses, ainsi que sur les plateformes Spotify, Apple Podcasts, Podcast Addict et TuneIn