Publié le 16 mars 2021

Nouveau vaccin Janssen: une aventure totalement inédite

La société Janssen, implantée sur la ville d’Issy-les-Moulineaux, vient d’avoir l’autorisation de mettre son vaccin anti Covid-19 à disposition des Français. Elle répond à nos questions.

André Santini a reçu à l'Hôtel de Ville Emmanuelle Quiles, Présidente de Janssen France, la filiale du groupe Johnson & Johnson, dont le vaccin a récemment été approuvé par les autorités sanitaires. L'occasion pour le maire de la féliciter pour le développement de ce nouveau vaccin contre la Covid-19 et de se réjouir de la présence de ce groupe international sur le territoire d'Issy-les-Moulineaux depuis plus de vingt ans.

L'entreprise a accepté de répondre à nos questions.

Autorisé par l'Agence européenne du médicament, puis par les autorités françaises en fin de semaine dernière, le nouveau vaccin développé par Janssen va bientôt arriver en France. Quelles ont été les principales étapes de son développement ?

Tout d’abord, il faut remettre en perspective le fait que ne sommes jamais allés aussi vite dans l’histoire de la science. La découverte de ce vaccin représente une aventure totalement inédite : en un an à peine, notre industrie s’est organisée pour comprendre le mécanisme d’action de ce virus, mener les études nécessaires et proposer plusieurs vaccins, avec un haut niveau d’efficacité. Côté Janssen, nous avions déjà travaillé sur les adénovirus et avions mis au point un vaccin contre le virus Ebola. Nous avons investi sur cette même technologie, et nous avons recruté en quelques semaines 45 000 volontaires pour le tester, y compris sur les variants, et publié nos résultats. C’est une grande source de fierté pour nous que d’avoir contribué positivement à cet effort collectif en obtenant un tel résultat.

Votre vaccin est très attendu car il présente plusieurs avantages par rapport aux autres : il serait plus facile à conserver et, surtout, il ne nécessite qu'une seule dose. Comment expliquer cette différence avec les autres vaccins ?

En effet, c’est un vaccin à dose unique qui reste stable en étant transporté à une température d'entre 2 et 8 degrés Celsius, soit une température de réfrigération standard, ce qui aidera à faciliter considérablement la logistique de sa distribution et de la vaccination, partout dans le monde. Nous obtenons avec notre technologie une réponse très convenable en termes d'anticorps, avec une protection durable. Il est important de souligner qu’il protège à 85% des formes graves de Covid-19, ce qui permet de réduire considérablement les hospitalisations et donc la pression sur le système de santé.

Son arrivée va également permettre d'accélérer la campagne de vaccination. Etes-vous surpris par l'impatience des Français alors qu'on les présentait à Noël comme étant les plus réfractaires à la vaccination ?

Les Français ont compris que la vaccination représente le chemin le plus sûr – sinon le seul pour le moment - vers la sortie de cette crise. Côté J&J, nous allons donc continuer à travailler sur notre vaccin, à améliorer notre connaissance de ce virus et à poursuivre la collaboration avec les différents partenaires industriels qui vont soutenir, dans les semaines qui viennent, la production de notre vaccin, qui arrivera sur le sol français au cours de la deuxième quinzaine d’avril.

Le groupe Johnson & Johnson

Implanté à Issy-les-Moulineaux depuis la fin des années 1990, le groupe Johnson & Johnson est une entreprise pharmaceutique américaine fondée en 1886. Elle produit du matériel pharmaceutique et médical, des produits d’hygiène, des cosmétiques et fournit également des services connexes aux consommateurs ainsi qu'aux professionnels de santé.

La filiale française compte environ 4 000 collaborateurs et distribue des marques aussi connues que Biafine, Neutrogena, RoC, Actifed, Nicorette, Listerine, Imodium, Microlax, ainsi que Laboratoires Vendôme, Le Petit Marseillais, Prim'âge (gamme de produits pour l'hygiène et les soins de bébé), mais aussi Vania ou Nett.