Publié le 4 février 2020

My Anatol: une expérimentation pour réduire les bouchons

Dans le cadre du projet européen PoliVisu, qui vise à accompagner les transformations par le Big data des politiques publiques de transports, la Ville collabore avec la start-up My Anatol pour trouver une solution à la congestion du trafic.

Revenir du travail en heure de pointe, c’est parfois l’horreur. C’est encore plus vrai en période de grève où les automobiles sont légion sur la route.

La Ville teste l’application My Anatol, un assistant de mobilité français qui se base les données géolocalisées pour faciliter la mobilité.
Concrètement, l’appli analyse les données associées aux points de congestion et proposedes points de déviation possibles pour limiter et réduire ces bouchons.

Le principe est comparable à des applications telles que Waze, mais My Anatol veut permettre aux collectivités locales de mettre en avant des itinéraires alternatifs qui évitent les zones pavillonnaires ou à proximité des écoles.

À ce stade, l’expérimentation se focalisera sur le boulevard Gallieni, dans les deux sens et pourrait s’étendre ensuite à d’autres points de passage du territoire.

Comment l’utiliser ?

C’est très simple : après avoir téléchargé l’application mobile sur le Play Store ou sur l’App Store, saisissez votre destination et suivez le GPS. My Anatol trouvera pour vous le meilleur trajet.