Mis à jour le 24 juillet 2024

Logistique : les Jeux Olympiques se jouent à Issy-les-Moulineaux

Avec la présence à Issy-les-Moulineaux de partenaires premiums et officiels tels que Orange, Sodexo, Accor, Coca-Cola, ou encore celle d’Eurosport, le diffuseur exclusif de l’intégralité des JO, c’est toute l’organisation névralgique des Jeux Olympiques qui repose sur des entreprises de la Ville. Quel est le rôle de chacune ?

Eurosport : 9 chaînes pour ne rien rater des JO à la télé 

Avec la présence à Issy d’Eurosport, chaîne du groupe Warner Bros. Discovery, unique détenteur de l'intégralité des droits de diffusion des JO de Paris 2024, la Ville sera plus que jamais le théâtre médiatique de l'événement. Pour se hisser à la hauteur de l’événement, Eurosport accueillera ses rédactions européennes à son siège Isséen et déploiera une couverture sans précédent avec 3 800 heures de compétition proposées sur l'ensemble des différentes plateformes. Pour l’occasion, la chaîne créera, en plus de ses deux chaînes phares, Eurosport 1 et 2, sept chaînes thématisées par discipline : sports de raquettes et golf, sports artistiques, football, basketball, sports de combat, handball, volleyball. S’ajouteront à cette programmation, trois émissions magazines d’analyse, d’expertise, baptisées « Mon Paris Olympique », pour accompagner les téléspectateurs, du saut du lit jusqu’au au cœur de la nuit.

Eurosport déploie un dispositif colossal depuis Issy-les-Moulineaux

Sodexo, le plus grand restaurant du monde 

Installé au sein du village Olympique et Paralympique, ses 3 500 places assises permettront, 7j/7 et 24h/24, de servir 15 000 athlètes venus du monde entier. Afin de permettre aux athlètes de 206 délégations de retrouver leurs habitudes en matière d’alimentation, tout en leur offrant une offre adaptée au sport de haut niveau, Sodexo Live! proposera tout au long de leur séjour au village un menu décliné en quatre thématiques culinaires : France, Asie, Afrique-Caraïbes et Cuisines du monde. Soit au total 500 recettes et 40 plats principaux différents chaque jour, dont un tiers entièrement végétaux. Sodexo Live! assurera également l’offre de restauration sur 14 sites de compétition pendant les Jeux Olympiques et 8 sites pendant les Jeux Paralympiques de Paris 2024 ainsi que les repas des 45 000 volontaires, des 26 000 journalistes et techniciens média et des équipes de Paris 2024.

Accor : les champions de l’accueil 

Partenaire officiel en 2021, le groupe Accor a décidé de s’investir plus encore dans les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 en devenant, en 2023, partenaire premium. Leader mondial de l’hôtellerie, Accor gèrera notamment le village des athlètes et celui des médias sur leur site respectif, à Saint-Denis et à Dugny (Seine Saint-Denis). En devenant « premium », le partenaire a aussi renforcé son partenariat autour des Jeux Paralympiques (28 août - 8 septembre). Le partenaire premium était ainsi présent lors de la deuxième journée paralympique, organisée place de la République en octobre dernier, où il a fait découvrir aux milliers de visiteurs sa « smart room », chambre accessible aux personnes en situation de handicap.

Orange : un défi technologique majeur 

Pour la première fois dans l’histoire des Jeux Olympiques et Paralympiques, les organisateurs ont confié à un seul opérateur - Orange - toute la connectivité de l’événement. Pour réussir ce pari, 1 000 managers, experts techniques et techniciens Orange ont été mobilisés à temps plein. L’opérateur va relier et équiper 120 sites (stades, centres de presse, gares, esplanades…), dont les 34 dévolus aux compétitions, y compris la rade de Marseille, pour les épreuves de voile, ou la plage de Teahupoo,à Tahiti, pour le surf. Comme le dit Pierre-Louis de Guillebon, Directeur Général d'Orange Events dans un entretien accordé à Issy TV (à retrouver sur notre chaîne Youtube et sur Issy.com) ce sont 400 000 kilomètres de câbles qui ont été nécessaires à la mise en place du dispositif. Soit la distance de la terre à la lune !

Coca-Cola : boire de façon responsable 

C’est sur un plan plus environnemental que l’on attend le sponsor le plus ancien du Comité International Olympique (CIO). En effet, Coca Cola s’est engagé à réduire de moitié l’empreinte plastique à usage unique par rapport aux JO de Londres 2012. Ainsi, près de 700 fontaines à boissons seront disposées près des sites et dans les espaces de restauration du village des athlètes, tandis que des gobelets réutilisables et consignés seront mis à la disposition des différents publics des Jeux. Des bouteilles en verre consignées seront également utilisées pour la distribution des boissons dans les espaces d’hospitalité et sur certains sites de compétition. Dans d’autres cas, lorsque la logistique ne permettra pas d’installer un tel dispositif, des bouteilles en plastique PET issu de matériaux recyclés seront utilisées avant d’être triées, compactées et recyclées dans le centre Infineo de l’entreprise.