Publié le 4 juillet 2021

Les JO de Tokyo du côté des médias isséens

Radios, télévisions, presse écrite et web, de nombreux médias nationaux sont installés à Issy-les-Moulineaux. Pendant les Jeux Olympiques, Tokyo sera à portée des studios isséens.

Eurosport, diffuseur officiel

Si on pense à Canal+, France 24 ou Arte, dont les rédactions suivront évidemment les Jeux Olympiques, c’est vers les studios d’Eurosport, rue Camille Desmoulins, que les regards vont se tourner en juillet. La chaine, filiale du groupe Discovery, est diffuseur officiel des Jeux de Tokyo. Elle détient d’ailleurs aussi l'exclusivité des droits audiovisuels payants des Jeux Olympiques de Paris 2024 et Pékin 2022. Son site web (www.eurosport.fr/jeux-olympiques) fourmille déjà de reportages vidéos et d’informations sur toutes les disciplines sportives présentes aux JO. Ce sera la seule chaîne de télévision sur laquelle vous pourrez suivre les compétitions, toutes disciplines confondues. La chaine sportive, qui sera aussi très présente sur le Tour de France jusqu’au 18 juillet.

Les documentaires

Dans un autre style, la chaîne culturelle européenne Arte, installée rue Marceau, consacre plusieurs documentaires aux Jeux olympiques. Le 10 juillet (et les jours suivants sur arte.tv), « Les Jeux olympiques, miroir de la société » retrace l’histoire de l’événement de l’antiquité à nos jours, éclairant le décalage entre les idéaux originels d’universalité et les enjeux financiers d’aujourd’hui. Toujours le 10 juillet, « Dans la tête des champions » décrypte l’apport des neurosciences dans le domaine sportif en suivant la préparation psychique de plusieurs habitués des podiums – dont le nageur français Florent Manaudou, le pentathlonien allemand Marvin Dogue ou la championne du monde de sabre Cécilia Berder – en vue des Jeux olympiques de Tokyo.

Et sur Issy.TV ?

Dès le 21 juillet, vous pourrez découvrir sur Issy.TV une interview exclusive de l’escrimeur Maxime Pauty, qui défendra les couleurs de la France en fleuret, et le 28, un reportage sur les installations sportives isséennes susceptibles d’accueillir des équipes étrangères pour l’entraînement lors des jeux de Paris 2024.