Publié le 3 juin 2021

La Ville inaugure la rue Simone Michel-Lévy dans le quartier Val de Seine

En mémoire de Simone Michel-Lévy, résistante française et employée de la Direction des Recherches et du Contrôle Technique (DRCT), anciennement située à Issy-les-Moulineaux, André Santini et Stéphane Richard ont inauguré une rue à son nom.

Le 3 juin 2021 à 15h, en présence de Jean Michel-Lévy, descendant de Simone Michel-Lévy, d’André Santini, maire d’Issy-les-Moulineaux, de Stéphane Richard, Président-Directeur Général d’Orange et du général Christian Baptiste, Délégué National de l’Ordre de la Libération, a été inaugurée la rue Simone Michel-Lévy dans le quartier Val de Seine d’Issy-les-Moulineaux. Une plaque commémorative sur les nouveaux bâtiments de Bridge, le siège social d’Orange, construit à l’emplacement des anciens locaux des P.T.T. dans lesquels se trouvait la DRCT, a par ailleurs été apposée.

Simone Michel-Lévy, qui est reçue en 1942 au concours de Rédacteur, est affectée à la DRCT, nouvellement créée et d’où sera issu le CNET après la guerre. Ce service étant au fait et intervenant pour toutes les nouveautés dans la téléphonie ou de la poste au sein de la zone libre comme occupée, elle profite de son poste pour entrer dans la résistance et faire de son bureau une agence d’informations clandestines. Elle ira jusqu’à utiliser des véhicules terrestres des P.T.T. ainsi que des moyens terrestres et maritimes employés par ces derniers pour faire transiter des armes.

Elle sera néanmoins arrêtée le 5 novembre 1943, torturée puis déportée en Allemagne où elle sera jugée et condamnée à mort. Elle fut pendue le 13 avril 1945.

A cette résistante, la ville d’Issy-les-Moulineaux a tenu à rendre hommage en donnant son nom à l’une de ses rues.