Publié le 1 avril 2019

La Tour aux figures s’offre une seconde jeunesse

Classée au titre des Monuments historiques en 2008, la sculpture de Jean Dubuffet retrouvera ses couleurs d’origine d’ici à 2020, à l’issue des travaux de restauration qui ont été officiellement lancés samedi 30 mars.

Perchée sur une butte du parc départemental de l’Île Saint-Germain, cette oeuvre monumentale marque les esprits par sa grandeur. D’abord conçue sous forme d’une maquette d’un mètre de haut en 1967, la Tour aux figures incarne une tour de béton et d’acier haute de 24 mètres. Cette réalisation majeure de l’art contemporain, inaugurée en 1988, représente la toute première commande publique faite à Dubuffet par l’État français. Elle est dotée d’un espace intérieur qui évoque l'idée de grotte et de labyrinthe ascensionnel.

Né en 1901, Jean Dubuffet est un peintre et sculpteur de renommée internationale. Avant-gardiste, il s’est attaché à explorer différentes techniques et à recourir à des matériaux peu utilisés tels le gravier et le ciment. La Tour aux figures apparaît comme l’édifice le plus important réalisé par le sculpteur, selon le site de la Fondation de Jean Dubuffet.

Renovation Tour aux figures

Le département des Hauts-de-Seine prévoit des travaux jusqu’en 2020 pour rénover la peinture de l’extérieur, réaliser la réfection des éclairages extérieurs. La restauration concerne aussi le traitement du socle, la révision technique de l’intérieur de la tour et l’aménagement des abords paysagers.La restauration sera menée sous l’égide d’un architecte en chef des Monuments historiques, appuyé d’un comité scientifique d’experts.