Publié le 13 août 2019

Interdiction des trottinettes électriques en free floating

À la suite d’une décision du Conseil territorial du 26 juin 2019, la circulation et le stationnement des trottinettes électriques en free floating sont interdites sur le territoire de Grand Paris Seine Ouest.

Le territoire de GPSO a en effet été placé en zone rouge, c’est-à-dire hors du périmètre couvert par les services, afin d’endiguer le développement de ces engins et les nombreux accidents.

Dans cette perspective, un courrier a été envoyé aux prestataires pour les informer et leur demander d’activer cette interdiction totale de stationner sur le territoire.

Si nous avons pris l'initiative de prendre cet arrêté, ce n'est pas pour interdire le free floating de trottinettes à terme, mais pour pouvoir prendre le temps de l'organiser. On ne peut pas avoir des systèmes qui fonctionnent de manière sauvage.
Olivier Rigoni Maire-adjoint délégué à l'Espace public

En effet, l’usage actuel constaté de ces trottinettes électriques sur les trottoirs et sur les voiries peut représenter un danger pour leurs utilisateurs et pour les autres usagers des trottoirs et de la voirie (vitesse des engins, utilisation à plusieurs personnes, équipement des engins, équipement de protection des utilisateurs…).

Le stationnement de ces trottinettes électriques en attente de location est réalisé actuellement sur les trottoirs dans des conditions souvent dangereuses et gênantes pour les piétons, les personnes malvoyantes et les personnes à mobilité réduite.

L’usage de ces trottinettes électriques de déplacement provoque régulièrement des accidents, des conflits entre usager de l’espace public, et de nombreuses plaintes.

50 trottinettes enlevées à Issy

Les services techniques de Grand Paris Seine Ouest procèdent désormais à l’enlèvement systématique des trottinettes électriques, qui sont considérées comme des dépôts sauvages. Dans ce cas, les opérateurs doivent alors s’acquitter d’une amende (68€). Les contrevenants qui stationnent leur véhicule sur les trottoirs sont également verbalisés à hauteur de 150€.

Dans l’attente de la promulgation de la Loi d’Orientation des Mobilités et de la modification du code de la route à la rentrée 2019, cette décision a été entérinée par la prise d’un arrêté municipal dans chaque commune. Depuis la prise de l'arrêté (voir ci-dessous), 50 trottinettes ont ainsi été enlevées sur le territoire d'Issy.

La Ville encourage néanmoins le déploiement et l'utilisation des mobilités douces et alternatives dans le cadre d'une politique active de développement durable.

PDF - 118.98 Ko
Arrêté permanent interdisant la circulation et le stationnement des trottinettes électriques