Publié le 10 septembre 2018

Des écoliers isséens aux vendanges du Chemin des Vignes

Le 6 septembre, une classe de CM2 de l’école Jules Ferry a été invitée à découvrir le travail des vendanges au Chemin des Vignes. Retour sur une tradition qui existe depuis 26 ans.

Au cœur de la ville, à deux pas du quartier d’affaires du Val de Seine, existe un peu espace paradisiaque où le raisin pousse tout au long de l’année. Cet endroit, c’est le Chemin des Vignes, tenu par Yves Legrand. Chaque année, depuis 1992, une classe est accueillie pour participer à la récolte. Une manière de familiariser les plus jeunes au cycle du travail du vin, des vendanges à la mise en bouteille, et même après : les enfants réalisent les étiquettes des vins. « Nous sommes le seul vignoble au monde […] à avoir un artiste par étiquette, et non pas la même étiquette pour tous les vins ! », s’est exprimé Yves Legrand à cette occasion.

 

Les vendanges annuelles célèbrent la mémoire du lieu qui comptait des vignes avant la fin du XIXe siècle. Du XIVe au XVIIIe siècles, le vignoble représentait environ trois quarts des terres cultivées. C’est en 1989, lors de la renaissance de la confrérie Saint-Vincent, qu’un premier pied a été planté pour redonner vie à cet espace.

 

Cet événement annuel est également l’occasion de sensibiliser les enfants  aux questions environnementales, en insistant sur le bio et les bonnes pratiques. Et pour cause, l’espace est, depuis trois ans, en permaculture, c’est-à-dire que les vignes sont traitées en respectant la biodiversité en vue d’une production écologique et durable sans utilisation d’engrais et de pesticides notamment. « C’est une véritable aventure qui ne fait que commencer, que renaître, s’est réjouit Yves Legrand. Ça va continuer [et] de mieux en mieux ! Les générations qui arrivent, j’espère qu’elles seront encore plus motivées que nous ! »