Publié le 4 avril 2019

C’est à Issy que sont fabriquées les nouvelles montres Move de Withings

C’est une initiative forte que vient de prendre Withings en transformant une partie de son siège social isséen en “Manufacture”. Un site de fabrication artisanal que la fabricant de montres connectées a inauguré le 3 avril.

C’est un nouveau produit, la montre Move, qui y sera assemblé. Si les composants viennent de Chine, du Japon, d’Inde ou de Suisse, c’est bien ici qu’elle sera fabriquée. Outre le fait d’être estampillé “Made in France”, elle est ultra personnalisable (Withings annonce 5800 looks possibles) et pourra être livrée en deux à trois jours ouvrés, ce que ne permet évidemment pas une fabrication en Chine. Et pour un prix de 79,95 euros pour le modèle personnalisable.

Pour l’instant, trois personnes suffisent à confectionner des centaines de montres par semaine, mais ce sont au total des dizaines de personnes qui travaillent sur ce projet lancé il y a neuf mois. Et Eric Carreel, le fondateur de l’entreprise, ne s’interdit pas d’étoffer l’équipe si la nouvelle montre Move se porte bien.

Comme les autres objets connectés de Withings, la montre Move enregistre le nombre de pas, la qualité du sommeil et sait faire la différence entre la pratique du vélo, de la marche ou de la natation (elle est étanche jusqu’à 50m). Mais la nouveauté, c’est son incroyable autonomie : 18 mois ! A l’issue de cette période, il suffit de changer la pile de sa montre, comme n’importe quelle montre classique.

Le nom de l’atelier de fabrication est une référence à la Manufacture de tabac, qui opérait en ces lieux jusqu’en 1978. Et le concept va s’exporter puisque Withings a déjà annoncé son intention de créer une deuxième Manufacture, aux Etats-Unis cette fois, d’ici la fin de l’année.