Publié le 27 septembre 2021

🎖4 lauréats récompensés par les trophées de la solidarité d'Issy-les-Moulineaux

Créés en 2018, les Trophées de la solidarité valorisent et récompensent les actions d’entraides locales.

C'est à l'Hôtel de Ville que, le 24 septembre dernier,  André Santini a remis les Trophées de la solidarité 2021, en présence de Marc Schwartz, Président de la Monnaie de Paris.

Pour la 3e édition des Trophées de la solidarité, quatre lauréats ont été récompensés au cours de la cérémonie.

L’association Le Bercail 92

Ouvert en 2019, grâce à Agnès MOURA et Nathalie Angelys, Le bercail 92 accueille et héberge de jour comme de nuit des mères en difficultés sociales et leurs enfants, dans une maison à Issy-les-Moulineaux, mis à disposition par Monsieur et Madame Michelin. L'accompagnement sans faille des bénévoles de l'association proposé à ces familles leur permet un temps de ressourcement, d’écoute et de convivialité et favorise leur insertion future.

Yann CAMUS

Isséen, qui a mobilisé ses compétences en modélisation et en impression 3D ainsi que son matériel personnel (tout en ralliant sa femme et son fils dans l'aventure), pour assurer la production de 400 visières durant le 1er confinement lié à l’épidémie. Visières distribuées aux soignants et commerçants locaux dans une période d'inquiétude collective, notamment lors de la pénurie généralisée de masques. 

Danielle HARY

Présidente de l'association Loisirs et Culture et son équipe de couturières pour la confection de 500 surblouses destinées aux personnels médicaux exerçant sur le territoire de la ville. Cette activité de confection, soutenue également par des couturières indépendantes à domicile, a permis à bon nombre de nos soignants d’assurer leurs missions en toute sécurité.

Au-delà de l’activité de confection de surblouses, ce trophée salue l’ensemble du dévouement de Madame HARY, aux autres et à son association. Association créé il y a 38 ans et regroupant 235 adhérents, qui propose une vingtaine d’activité autour de la couture. Danièle HARY coordonne aussi une quarantaine de bénévoles.

L’ISEP

Grande Ecole d’ingénieurs généralistes qui s’est fortement investit dans la création du fab lab de création de visières, organisé dans l’urgence à l’Espace Savary pour pallier au manque généralisé d’équipement de protection des professionnels de santé et des professionnels qui ont maintenus leur activité pour nous maintenir l’accès aux besoins du quotidien.

Ces visières ont été distribuées à l’hôpital Corentin Celton, aux EHPAD, aux professions libérales médicales et paramédicales, services d’aides à domicile, aux personnels des écoles et crèches, aux agents de la Ville et aux commerçants

La Direction de l’ISEP a mis à disposition du CCAS des imprimantes 3D ainsi que mobilisé et investit leurs élèves dans le fonctionnement de ce fab lab pour assurer la production de jour comme de nuit. 

 

Cette cérémonie a également été aussi l’occasion de remercier les volontaires, durant la crise sanitaire, en leur remettant la médaille « Merci ». Médaille éditée spécialement par la Monnaie de Paris et destinée à rendre hommage à tous les héros du quotidien mobilisés durant cette crise.

Ce sont presque 500 volontaires de tout âge et de tout profil qui se sont mis à disposition des isséens, et notamment des plus fragiles, en participant à :

  • La veille sociale téléphonique auprès de 945 seniors appelés très régulièrement, afin de maintenir un lien social constant et d’identifier, le cas échéant, des difficultés exigeant la mise en place d’un accompagnement d’urgence ;
  • 213 livraisons de courses et/ou de médicaments à des seniors ou à des personnes en situation de handicap ;
  • Le maintien de l’ouverture du Libre-Service Social permettant à 141 familles en difficultés de poursuivre leur accompagnement au sein de cette structure ;
  • La production des 5000 Visières produites au FAB LAB ;
  • La confection et distribution de 500 surblouses ;
  • La mise à disposition de 13 000 masques FFP2 distribués aux soignants locaux ;
  • La livraison à domicile de masques jetables, puis réutilisables à 1600 personnes vulnérables ;
  • La distribution de 70 000 masques réutilisables.