Mis à jour le 12 juillet 2022

Action #2 Adapter sa mobilité en privilégiant le partage et les modes de déplacement doux

Dans le monde, mais également en France, le secteur des transports constitue la première source de gaz à effets de serre.
Voici 10 solutions pour se déplacer plus sobrement !

Le saviez-vous? 

A Issy, le secteur des transports représente 18% des gaz à effet de serre émis chaque année !

PenserGlobal : Transports, la grande nuisance  

Dans l’Hexagone, la voiture individuelle pollue davantage que l’ensemble des autres modes de transports réunis. 

Pour des distances inférieures à 5 kilomètres, la voiture représente encore 60 % des déplacements domicile-travail, même si sa part diminue au profit des modes doux (Source : INSEE). Sur les distances courtes, le vélo est idéal, d’autant plus que de nombreux aménagements cyclables ont été réalisés sur Issy (plus de 15 km au total) et que la Ville a réduit la vitesse des véhicules à 30km/h depuis mai 2020. Depuis le 1er juin 2021, la Zone à Faible émissions (ZFE), qui restreint la circulation des véhicules polluants, est étendue aux véhicules non classés (notamment les Diesel de plus de 15 ans) et Crit’Air 4 et 5. Ces véhicules ne pourront ainsi plus circuler du lundi au vendredi de 8h à 20h dans la Métropole Grand Paris.  

Découvrez l’impact de vos déplacements sur le climat grâce à ce simulateur : 

IssyAgit : En route vers de nouvelles mobilités

Outre les évènements organisés chaque année en septembre qui permettent de promouvoir les modes de transport alternatifs à la voiture thermique, la Ville met l'accent sur la mobilité décarbonnée, comme en témoignent notamment les 3 lignes de TUVIM gratuites qui sont 100% électriques. 

Par ailleurs, des ateliers d'autoréparation de vélos sont proposés régulièrement et gratuitement à l'aide de professionnels. 

Enfin, le nombre de stations de recharge électrique a augmenté parallèlement à l'offre d'autopartage et de free-floating sur la ville. Le nombre de stations Vélib' est également en progression, s'ajoutant au large choix de modes de transports durables à Issy. 

Sur la ville, la vitesse est limitée à 30km/h (depuis 2020) afin de permettre une circulation apaisée et la zone à faibles émissions interdit aux véhicules classés Crit'Air 4 et 5 de se déplacer en semaine. 

AgirLocal : Mission zéro émission 

J’opte pour une des alternatives qui, en plus d'alléger la planète, me permettra de faire des économies !  

Je choisis le vélo : le moyen de transport le plus rapide en ville  

1. Je loue un vélo :  

  • Pour une courte durée, je choisis le Vélib’. Je repère les Vélib disponibles autour de chez moi :  

Disponibilité des vélib en station

Pour une durée de 6 mois, je teste le Véligo pour 40 € par mois, avec la possibilité d’être remboursé à 50% par mon employeur. Si je bénéficie d’un tarif réduit, c’est 20 € par mois ! Le Véligo existe également en version triporteur, biporteur et rallongé pour une location de 1 à 3 mois. 

2. J’achète un vélo :  

  • J'opte pour un vélo d’occasion (sur internet auprès d'un particulier ou auprès d'un revendeur)

  • Je choisis un vélo à assistance électrique et bénéficie d’aides des collectivités :  La région subventionne l’achat de VAE neufs (500 €), de vélos cargos (600 €), avec ou sans assistance électrique, vélos pliants (500 €) et vélos adaptés (1200 €) à hauteur de 50% maximum du prix d'achat TTC du vélo et des accessoires de sécurité. Cette aide est cumulable avec le bonus vélo de l'Etat.

 

3. Je répare mon vélo :  

  • Retrouvez les stations de gonflage à Issy  

Stations de gonflage vélo

  • Chaque mois est organisé un atelier de réparation des vélos devant la Gare Issy Val de Seine. Les événements sont publiés sur www.sortir.issy.com  

Je prends les transports en commun 

4. Tramway, RER, métro, bus, TUVIM électrique et gratuit... A Issy, il y a l’embarras du choix pour me rendre où je veux.  L’application Zen Bus me permet de suivre le TUVIM en temps réel. 

Je choisis le covoiturage ou l’autostop organisé pour discuter

5. Les applications BlablaLines et CityGo me permettent de trouver des covoitureurs quotidiens pour des trajets domicile-travail  

6. Les application Rezo Pouce et OuiHop m’invitent à autostopper en toute sécurité  

 

Je loue une voiture ou un scooter électrique  

7. Les voitures Free2Move en autopartage et libre-service m’offrent une vraie liberté et leur stationnement est gratuit ! 

8. Je choisis le CityScoot pour une totale indépendance 

 

Pour s’échapper pendant mes congés, je choisis la proximité 

9. C’est l’occasion de découvrir la France et sa diversité géographique et culturelle  

10. J'opte pour le train pour traverser l’Europe, ou pour le vélo et la randonnée 

Je roule plus propre en voiture

11. Je remplace mon ancien véhicule par un véhicule propre. Le dispositif “Métropole roule propre !” propose une aide allant de 3000 à 7000€ selon les revenus du ménage et le type du nouveau véhicule. Il est cumulable avec la prime de conversion de l’État et le bonus écologique. Plus d’info sur https://jechangemavoiture.gouv.fr/ 

12. En voiture, j'adopte l'éco conduite. Par une conduite souple j'obtiens un gain de 40% de carburant en évitant les freinages, les changements inutiles et j'évite traverser des galeries. Je vérifie le gonflage de mes pneus chaque mois et avant chaque grand voyage et je nettoie ma voiture dans les stations prévues à cet effet. Je limite autant que possible mon usage de la climatisation. 

13. Je convertis mon véhicule au bioéthanol. La Région propose une aide de 500 euros pour l'achat et l'installation, par un professionnel agréé, d'un kit homologué permettant aux véhicules à essence de rouler au bioéthanol (E85). Cette aide est forfaitaire et valable pour un achat et une installation effectués à partir du 1er juillet 2022 (les factures font foi).

Retrouvez les bornes de recharges pour véhicules électriques

L'autopartage : quels avantages ?