Informations

Fermer

Mon Issy

Accédez à votre espace personnalisé

S'inscrire - Se Connecter
To prevent automated spam submissions leave this field empty.

Votre parcours : Issy.comLa Vie quotidienneParent / FamilleCreation d'arbres généalogiques sonores avec la Compagnie Un Excursus

Creation d'arbres généalogiques sonores avec la Compagnie Un Excursus

Date de publication : 18-05-2016   |   Dernière mise à jour : 19-06-2017   |     |  

Une création exceptionnelle tout au long de l'année 2016/2017 pour une apothéose prévue en novembre 2017 !

Avez-vous déjà entendu parler de ce que sont ou pourraient être des Arbres généalogiques sonores ? Vous connaissez certainement la généalogie et son très grand succès auprès des petits et grands en recherche de racines familiales ou de développement des liens familiaux… Et bien les arbres généalogiques sonores sont une  forme différente de transmission entre membres de générations différentes d’une même famille, une forme innovante de généalogie qui fait appel au média son.

 

Cette expérience artistique est proposée par la Compagnie de recherche Un Excursus à l’initiative de l’Espace Andrée Chedid et de l’Espace Parent-Enfant (CLAVIM), en partenariat avec l'Etablissement Hospitalier Pour Personnes Agées Dépendantes/EHPAD Lasserre, le photo-club ZOOM92130 et l’Entrepont.

 

De novembre 2016 à mai 2017, les récits autour de l’enfance de 15 participants, âgés de 14 ans à 102 ans, ont été recueillis. Réunies en binômes ou trinôme de générations différentes au sein d’une même famille, ces personnes ont évoqué des sujets pleins de vie : le chemin de l’école, le jouet, les copains, l’amoureux, les bêtises, les chagrins, les chants, les peurs, les joies… Ainsi 7 « portraits de familles » ont pu être constitués, empreints d’histoires, de voix, de sonorités, d’illustrations sonores différentes. Les participants à cette exceptionnelle aventure de transmission généalogique ont été accompagnés par quatre professionnelles de la Compagnie Un Excursus : Barbara Bouley, metteur en scène et dramaturge, Nadège Milcic, réalisatrice sonore, Pénélope Boissonnet et Catherine Fourty, intervenantes.

 

Depuis janvier 2017, le photo-club Zoom92130 a été associé à ce projet en s’appuyant sur des photographes bénévoles de l’association isséenne et sous la coordination d’Emmanuel Lek, Vice-Président, afin de réaliser un reportage, des portraits de chaque famille, des photos thématiques. Ainsi, lors d’une seconde étape qui se terminera en juin 2017, une mémoire visuelle de cette création sonore s’est aussi établie.

 

Les séances d’enregistrements sonores et de photographies se sont tenues à l’Espace Andrée Chedid, à l’EHPAD Lasserre et parfois à l’extérieur.

 

La dernière étape sera celle de la réalisation commune : 7 arbres généalogiques, reflets des paysages intérieurs de chaque famille, seront mis en espace (sonore, visuel, textuel) par la Compagnie Un Excursus en collaboration étroite avec chaque famille et les photographes associés, et le concours de l'Entrepont. De juillet à novembre 2017, ils prépareront ensemble l’exposition : « Des vies et des voix – Récits de famille ».

 

Pour tout renseignement sur cette action : prenez contact avec Véronique Rousseau, pour l'Espace Parent-Enfant veronique.rousseau@ville-issy.fr/01 41 23 92 21) ou avec Etienne ORSINI pour l'Espace Andrée Chedid (etienne.orsini@ville-issy.fr/01 41 23 82 82)

 

 

Présention du projet et de la Compagnie Un Excursus par Barbara Bouley, metteur en scène et dramaturge :

 

 

Une création d’arbres généalogiques sonores, qu’est-ce que c’est ?

Cest un projet territorial, artistique et expérimental, autour du thème de l’enfance proposé par ma compagnie à des familles d’une même ville pour leur permettre de prendre le temps de témoigner d’une histoire familiale afin de laisser des traces aux descendants. Lors de cette création inédite dont le média principal est le son, une correspondance s’établit durant un an entre des membres familiaux constitués en binômes ou trinôme.

 

 

 

Comment est né ce projet ?

Le projet s’est construit à partir du dispositif  « Correspondances Sonores » conçu par Nadège Milcic en 2009 pour la Cie Un Excursus et expérimenté lors de plusieurs éditions. Puis il a été co-élaboré entre 2015 et 2016 par la Compagnie Un Excursus, et l’équipe de l’Espace Andrée Chedid. Réalisé en 2016/2017 avec le concours de l’Espace Parent-Enfant, de l’Espace Andrée Chedid et de la Cie Un Excursus, s’y sont associés le photo-club amateur Zoom92130, l’EHPAD Lasserre et l'Entrepont.

 

Comment cela s’est-il organisé ?

Des ateliers bimensuels menés par deux intervenantes artistiques de notre compagnie, ont été proposés à 7 binômes et trinôme familiaux entre novembre 2016 et mai 2017. Ils se sont articulés autour d’enregistrements de portraits sonores, de récits de vie, d’entretiens, de réflexions communes, de confidences, de souvenirs, de travaux d’écriture… Afin de permettre à la parole de se libérer en douceur, des outils du théâtre ont été utilisés. Les branches de ces arbres généalogiques sonores ont été construites progressivement au cours de séances ludiques et conviviales. L’objectif restant le bien-être de chacun.

 

A compter de février 2017, les ateliers ont été suivis par une dizaine de photographes amateurs et bénévoles du photo-club Zoom92130, coordonnés par Emmanuel Lek, vice-président de l’association. Ils ont réalisé un photoreportage, des portraits de chaque famille. S'y ajouteront des photos thématiques.

 

Quel intérêt pour les familles ?

Il s’agit avant tout de prendre le temps de l’échange afin de produire un document sonore exceptionnel qui témoignant d’une histoire familiale pourra être transmis aux descendants. C’est un cadeau inestimable pour les 7 familles qui se sont prêtées à cette expérience. L’objectif final du projet étant la restitution d’une exposition sonore et photographique intitulée "Des vies et des Voix -Récits de famille" que je mettrai en espace à l’Espace Andrée Chedid avec l’accord de chaque famille.

 

Ces ateliers ont, ce me semble, favorisé aussi la révélation du soi grâce à l’absence d’exposition physique avec des indices, des bouts d’énigmes révélés sur soi, l’autre et l’ailleurs.

 

L’intérêt pour les familles est donc double : à la fois elles produisent un objet sonore intime qu’elles pourront partager avec leurs proches  et, également, un objet collectif qu’elles pourront partager avec le public de l’Espace Andrée Chedid en novembre 2017, puis à l’EHPAD en janvier 2018.

 

Qui sont les intervenantes de la Compagnie Un Excursus pour ce projet ?

Nous sommes quatre : Nadège Milcic, réalisatrice sonore ; Catherine Fourty et Pénélope Boissonnet, intervenantes et moi-même.

 

 

Crédit Photo / Copyright : Laurence DAVID

 

 

Pouvez-vous nous parler de la Compagnie Un Excursus ?

C’est une Compagnie de recherche créée en 1998. Elle est basée à Montrouge et conventionnée de 2005 à aujourd’hui par la Région Ile de France.

 

Véritable fabrique d’essais pluridisciplinaires, ma compagnie travaille sur le long terme et en collaboration avec des historiens, des universitaires, des journalistes, des psychologues, des associations… Vingt spectacles contemporains ont déjà été écrits et réalisés, certains à partir d’adaptations des grandes  histoires qui nous constituent, d’autres à partir de  témoignages actuels.

 

En amont de nos créations, nous avons mis en place 3 programmes de recherche triennaux où ont été interrogés les liens entre histoire antique et histoires contemporaines. Nous avons également travaillé plusieurs années au Cameroun sur un chantier de formation et de création soutenu notamment par le Ministère des affaires étrangères qui a abouti à la construction du premier théâtre itinérant d’Afrique Sub-Saharienne.

 

La compagnie a fait le choix de la pluridisciplinarité (théâtre, danse, performance, création sonore, marionnettes, expression documentaire cinématographique et radiophonique…). Elle associe, dés que cela est possible, le public aux processus de création et inscrit ces processus au sein de l’espace public par la mise en place de formes singulières (banquets, symposiums, débats, lectures publiques…). La Compagnie mène aussi de nombreux ateliers artistiques en différents milieux (scolaires, hôpitaux, écoles professionnelles d’acteurs…).

 

Nous réfléchissons actuellement aux moyens d’apprentissage de la langue française par l’art théâtral, la scénographie et les arts martiaux et travaillons à la création d’un centre de recherche sur les pratiques artistiques en milieux scolaires à Saint-Laurent du Maroni (Guyane).

 

Pour tout renseignement : http://www.unexcursus.fr/

 

  |     |   HAUT DE PAGE

Haut de page