Informations

Fermer

Mon Issy

Accédez à votre espace personnalisé

S'inscrire - Se Connecter
To prevent automated spam submissions leave this field empty.

Votre parcours : Issy.comLa villeL'environnementLa nature en Ville au cœur du projet de territoire

La nature en Ville au cœur du projet de territoire

Date de publication : 01-03-2018   |   Dernière mise à jour : 01-03-2018   |     |  

Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la Ville organise le développement urbain en fonction des enjeux en matière de biodiversité

La trame verte et bleue du territoire est particulièrement riche (parcs, espaces boisés, Seine, mares…), et Issy-les-Moulineaux recense un grand nombre d’habitats écologiques remarquables. Aussi, afin d’articuler les objectifs de la ville innovante avec les ambitions en matière de préservation de l’environnement, le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la Ville d’Issy-les-Moulineaux organise le développement urbain en fonction des enjeux en matière de biodiversité.

 

Des mesures de protection forte ont été prises : à titre d’exemple, la commune s’est engagée à maintenir, voire développer l’emprise des parcs et jardins publics. Ils doivent rester des espaces perméables de pleine terre. Seules les constructions à vocation de valorisation écologique, de loisirs, pédagogiques, ou relevant de l’intérêt général, peuvent s’y développer, et dans des dimensions limitées.

Dans les zones pavillonnaires, le Plan Local d’Urbanisme règlemente l’organisation des jardins privatifs afin de développer des coeurs d’îlots verts. Les alignements d’arbres, qui jouent un rôle pour la biodiversité et l’embellissement de la Ville, font également l’objet de mesures de protections spécifiques, tous comme les talus et les berges de la Seine. Enfin, les mares ne peuvent être ni comblées, ni imperméabilisées.

 

Renforcer la présence de la nature en ville

Mais au-delà de ces objectifs de préservation, la Ville a souhaité aller plus loin en s’orientant vers une intensification de cette trame verte et bleue, et une augmentation du potentiel écologique du territoire. Ainsi, les nouvelles opérations prévoient la réalisation d’espaces verts accessibles, faisant l’objet d’un aménagement paysager de qualité, végétal, à dominante de pleine terre et planté. Ils utilisent préférentiellement des essences végétales locales, non invasives et peu consommatrices d’eau. Les projets d’aménagement initiés par la Municipalité sont ainsi l’occasion de renforcer la présence de la nature en ville avec la création de prairies fleuries et de haies diversifiées, l’utilisation des toitures pour l’accueil de la biodiversité, etc…

 

Les deux écoquartiers déjà réalisés ont contribué au développement des espaces verts sur le territoire communal. Le Fort d’Issy propose, en effet, 4,4 hectares d'espaces verts, 300 arbres fruitiers et un jardin japonais, tandis que, dans le quartier des Bords de Seine, la réalisation d’un mail piéton végétalisé de 36 mètres de large a permis de renforcer les continuités écologiques entre les talus du tramway et les berges de la Seine.

 

 

Vers une ville toujours plus verte

Les opérations à venir contribueront à accroître encore la présence de la nature en ville. La ZAC Coeur de Ville prévoit, par exemple, la réalisation d’un vaste parc urbain articulé autour d’un espace de pleine terre de 4 000 m². La nature est, en effet, un point majeur de ce projet qui vise le label Biodiversity.

Près de 50 arbres à grand développement, plus de 120 arbres à petit développement et des arbrisseaux seront plantés, des mesures d’accompagnement pour la faune seront mises en place : nichoirs pour hirondelles, mésanges, moineaux, martinets.

L’aménagement du quartier Léon Blum intègre également la réalisation d’espaces publics qualitatifs, parmi lesquels un large mail paysager s’intégrant pleinement dans la trame verte du territoire. Mais c’est également à l’échelle du bâti que se traduisent les ambitions du quartier en matière de biodiversité, comme l’illustre « La Serre », le projet de l'architecte Winy Maas, qui reliera l’avenue de Verdun et la rue Aristide Briand. Cette oasis urbaine sera, en effet, composée de plus de 3 000 m² de terrasses et jardins.

 

  |     |   HAUT DE PAGE

Haut de page